L'Essentiel
0

Des connexions gratuites entre deux baignades

Contrairement aux étés précédents, la plage de «Chapui», à Annaba, n’a pas été, cette année, une destination exclusivement prisée par les vacanciers et les amoureux de la plage, puisque des internautes y ont trouvé un véritable relais pour s’adonner à leur passion. A défaut de surfer sur les vagues de cette plage exceptionnellement calme, ces […]

Contrairement aux étés précédents, la plage de «Chapui», à Annaba, n’a pas été, cette année, une destination exclusivement prisée par les vacanciers et les amoureux de la plage, puisque des internautes y ont trouvé un véritable relais pour s’adonner à leur passion. A défaut de surfer sur les vagues de cette plage exceptionnellement calme, ces derniers l’ont fait virtuellement sur le Net dans un chapiteau mis en place à deux pas du front de mer, plus exactement au collège syndical, par l’Etablissement de l’enseignement professionnel à distance (EEPAD).
Mis en place du 22 au 26 juillet, le chapiteau en question était équipé d’une centaine de PC portables de marque Zala montés, notons-le, au niveau de l’usine de l’EEPAD à Annaba. Les visiteurs de ce point de connexion estival, notamment des jeunes, ont eu l’opportunité de consulter leurs boîtes e-mail, de «chatter» ou même de faire des recherches sur Internet gratuitement.
Notons au passage que les PC installés au niveau du chapiteau assurent
une connexion sans câble d’une
capacité de deux mégabits.
M. Zemmour Mohamed, directeur de la communication de l’EEPAD, nous informe que cette opération, du reste unique en son genre en Algérie, «s’inscrit dans le cadre de l’opération OusraTic, dans laquelle l’EEPAD s’implique activement».
Outre la promotion de cette opération, l’établissement vise également à «se rapprocher du grand public dans un cadre festif», notera encore notre interlocuteur. Signalons que l’opération «Internet Party» a été inaugurée par le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Boudjemaa Haïchour. Le ministre était accompagné par un certain nombre de responsables ainsi que des représentants de sociétés et d’institutions financières publiques telles que Algérie Poste, Mobilis et la BNA.
Lors de son intervention, le ministre a exprimé sa satisfaction quant à l’état d’avancement de l’opération OusraTic au niveau national tout en précisant que «les banques impliquées dans cette opération devront augmenter d’un cran leur vitesse de croisière afin d’assurer de meilleurs résultats à l’avenir». M. Haïchour a rappelé que l’objectif recherché à travers la mise en place de l’opération OusraTic était de vendre 6 millions de PC vers l’horizon 2010. Il a informé par ailleurs que «la Banque extérieure d’Algérie [BEA] compte s’impliquer prochainement dans le programme OusraTic en finançant 500 000 PC», ce qui devra booster l’opération de façon très palpable. Le ministre n’a pas omis, en outre, de féliciter l’EEPAD pour son engagement dans le projet OusraTic en assurant qu’il s’agit d’une société «exemplaire qui a gagné la confiance de beaucoup d’Algériens».
Par ailleurs, M. Zemmour fera remarquer, à ce propos, que la société qu’il représente a vendu «52 000 packs Zala dans le cadre du programme OusraTic» en signalant que «l’EEPAD est aujourd’hui la seule société à aider les acquéreurs de PC à obtenir leurs crédits en soumettant leur dossier aux banques participant à OusraTic». Sur un autre plan, le responsable a signalé que «l’EEPAD compte actuellement 300 000 abonnés à l’ADSL».
Il est à noter, d’autre part, que l’opération «Internet Party» a compris
l’organisation d’une tombola à laquelle ont pu participer l’ensemble des visiteurs du chapiteau du collège syndical et dont le tirage au sort devait avoir lieu à l’issue de l’opération. Le prix à gagner est un PC de marque Zala ainsi que des connexions ADSL gratuites. Les participants à cette tombola devaient remplir une sorte de formulaire virtuel sur le Net comprenant leurs nom, adresse, e-mail et numéro de téléphone.
Les plus festifs avaient droit, quant à eux, à une véritable piste de danse avec DJ et jeux de lumières. Les plus jeunes, des enfants pour la plupart, étaient les premiers à franchir le pas et à entrer en piste, ce qui n’a pas manqué d’encourager les plus âgés à en faire de même. Connexions Internet, baignades et danse étaient donc le savant mélange concocté par l’EEPAD qui a manifestement atteint ses objectifs en attirant un grand nombre d’estivants. Les responsables de cette société ne comptent d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’ils promettent déjà d’organiser des manifestations similaires dans d’autres villes côtières du pays.
De Annaba Ahmed G.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
«Notre objectif est d'exporter nos PC»

IT Mag : Vous organisez, du 22 au 26 juillet, l'«Internet Party» à Annaba, une opération permettant aux estivants de...

Fermer