L'Essentiel
0

Des étals de téléphones portables à Alger

Un nouveau phénomène commercial semble avoir fait son apparition dans certains quartiers de la capitale. En effet, après « les tables » de vente de cigarettes, les tables de téléphones portables semblent être la nouvelle activité sur laquelle mise un certain nombre de jeunes qui ne tarderont certainement pas à être suivis par d’autres. Ce […]

Un nouveau phénomène commercial semble avoir fait son apparition dans certains quartiers de la capitale. En effet, après « les tables » de vente de cigarettes, les tables de téléphones portables semblent être la nouvelle activité sur laquelle mise un certain nombre de jeunes qui ne tarderont certainement pas à être suivis par d’autres. Ce nouveau type de commerce consiste à installer aux abords des trottoirs des présentoirs, transparents de préférence, offrant à la vue des passants des téléphones portables, mais aussi quelques accessoires accompagnant ces appareils. Les appareils en question sont généralement proposés à des prix relativement bas, et parfois défiant toute concurrence. Ces téléphones généralement usagés semblent être très prisés, particulièrement en raison de leurs prix.
« Nous sommes les seuls aujourd’hui à proposer des appareils téléphoniques en bon état de marche à des prix tournant autour des 2000 dinars », nous assure un vendeur qui nous montrera des téléphones portables présentés dans leur emballage d’origine. « Les appareils que nous proposons sont des produits de qualité et sont fabriqués par les marques les plus connues sur le marché », renchérit-il.
En effet, les téléphones portables vendus par ces commerçants sont, en règle générale, des appareils usagés mais qui ne présentent, à vue d’œil, aucune anomalie et pourraient très facilement considérés comme neufs.
L’apparition de ce genre de commerce était, d’un certain point de vue du moins, inévitable.
Jusqu’à dernièrement, les petits revendeurs d’appareils téléphoniques portables devaient attendre les marchés hebdomadaires pour proposer leurs produits à la vente. Ces petits commerçants ont manifestement estimé que la meilleure manière de rentabiliser leurs affaires était de trouver une formule leur permettant de proposer leurs produits durant toute la semaine.
Il va sans dire que ce genre d’étalage n’est pas pour arranger les magasins spécialisés dans les téléphones portables et autres accessoires.
Quoi qu’il en soit, le phénomène des « tables à portable » est appelé à prendre de l’ampleur, du fait qu’il permet, d’une part, aux petits commerçant de vendre leurs produits quotidiennement et, de l’autre, en raison des prix très abordables auxquels sont cédés les mobiles. Un argument imparable pour les petites bourses.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Un blog est crée toute les seconde dans le monde

Ce développement a aussi entraîné l’évolution de l’un des domaines de la communication à travers Internet et qui est la...

Fermer