26503040
L'Essentiel
0

Du 100% et quelques imperfections à éliminer

Sur 232 sites répartis à travers 8 wilayas et après 2 238 appels effectués aussi bien dans les villes, les localités, les chefs-lieux et les axes autoroutiers, il ressort du test sur le taux de couverture et la qualité d’écoute du réseau de Nedjma, réalisé du 23 janvier au 16 février derniers et ce, au […]

Sur 232 sites répartis à travers 8 wilayas et après 2 238 appels effectués aussi bien dans les villes, les localités, les chefs-lieux et les axes autoroutiers, il ressort du test sur le taux de couverture et la qualité d’écoute du réseau de Nedjma, réalisé du 23 janvier au 16 février derniers et ce, au bout de la deuxième année d’activité, que celui-ci, dans les wilayas concernées, à savoir Tlemcen, Béjaïa, Tizi Ouzou, Annaba, Skikda, Jijel, Sétif, Tipasa, atteint les 100% . En revanche, en ce qui concerne les localités situées dans ces mêmes wilayas, «le minima de couverture et de qualité de service requis par le cahier des charges de l’opérateur WTA n’a pas été atteint dans la wilaya de Sétif [82,80%]» et pour ce qui est axes autoroutiers, «ceux de Tlemcen et Jijel ne recouvrent pas le minimum exigé, enregistrant 76,67% pour le premier et 75% pour le second». Nedjma a fait l’objet des mêmes procédés de contrôle électronique que Mobilis et Djezzy. Après ce constat, l’ARPT «invite l’opérateur Wataniya Algérie Télécom [WTA] à compléter la couverture des localités de la wilaya de Sétif conformément aux obligations de son cahier des charges selon l’échéancier que l’opérateur précisera». Aussi, il est demandé à Nedjma «de compléter la couverture à 85% des axes autoroutiers des wilayas de Tlemcen et de Jijel» suivant les mêmes modalités édictées dans son cahier des charges.
D’autre part, le rapport de l’ARPT arrête le nombre d’abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile à 1 483 639 au 31 janvier 2006, avec une prédominance dans le prépayé, où il compte 1 474 391 clients, et le reste, c’est-à-dire 9 248, dans le post-payé. Quant aux données inhérentes à ses équipements de transmissions, elles indiquent 981 BTS (antennes relais) déployées, 2 centres de commutations implantés à Alger, 1 autre à Constantine et 1 dernier à Oran.
D’après le rapport de l’ARPT, «il est à signaler qu’outre les wilayas dont la couverture est prévue par le cahier des charges au terme de la deuxième année d’activité, l’opérateur WTA couvre également par anticipation, au 31/12/2005, le reste des wilayas du pays».

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Le satisfecit de l’ARPT

Après avoir rappelé les principales attributions et missions de régulation et de contrôle pour lesquelles l'institution avait été créée le...

Fermer