edito
0

Edito 372: Industrie du logiciel

Les technologies même si aujourd’hui, elles deviennent de plus en plus intégrées et imbriquée, elle reste et elles sont au service d’usages ou de métiers. En effet, certains secteurs verticaux se montrent de plus en plus demandeurs de solutions complètes dans les domaines informatiques, télécom et même audiovisuels. C’est la révolution du tout-IP qui permet […]

uneA372Les technologies même si aujourd’hui, elles deviennent de plus en plus intégrées et imbriquée, elle reste et elles sont au service d’usages ou de métiers. En effet, certains secteurs verticaux se montrent de plus en plus demandeurs de solutions complètes dans les domaines informatiques, télécom et même audiovisuels. C’est la révolution du tout-IP qui permet de déployer ces technologies dans les univers professionnels les plus variés comme par exemple la santé, l’éducation, les collectivités locales ou bien sûr tous les environnements de bureau. Et pour cela, il faut du software et qui parle de logiciel pense nécessairement à société de développement de logiciel ou éditeur de logiciel qui devient une industrie à part entière. Par exemple, le chiffre d’affaire total  en Europe de 2014 a atteint la modique somme de 62.2 milliards d’euro, en hausse de 8.3 par rapport à 2013. Dans le monde, ce chiffre dépasse les 250 milliards de dollars. En Europe, le palmarès des leaders nationaux d’envergure mondial reste inchangé avec SAP en tête. 54 sociétés du palmarès sont cotées en bourse (contre 56 en 2013) et représentent 81,6% du chiffre d’affaires (80,6% en 2013), 77,5% des dépenses R&D et 94,7% des investissements en R&D. Tous ces chiffres froids ne veulent rien dire. Ils sont tellement astronomiques que nous avons tendance à mettre de la distance. Parler en milliards d’euro tout seul n’a pas de sens si on ne met pas en face que l’industrie du logiciel en Europe fait travailler 67.000 personnes en direct et 20 fois plus en indirect. A voir ces chiffres qui donnent le tournis et cela va encore croitre avec le software qui intègre l’automobile – un ordinateur à quatre roues- et qui pointe du nez à la maison. Une chose est sûre. Ou on y est ou on n’y sera pas. Même si nous avons des compétences en logiciel, indubitablement, mais il faut craindre que si nous ne percevons pas l’importance stratégique de l’industrie du logiciel alors nous serons passés à côté.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by Abderrafiq Khenifsa

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
raspberry zero
Mise sur le marché de la Raspberry Zero à 5 dollars

« Aujourd'hui, je suis heureux d'être en mesure d'annoncer la disponibilité immédiate de Raspberry Pi Zero, fabriqué au Pays de Galles et au prix...

Fermer