L'Essentiel
0

Electronique embarquée un marché de 124 milliards de dollars en 2018

Le marché de l’électronique embarquée sur soi a de quoi faire saliver les industriels. Selon une étude de la société Transparency Market Research, le chiffre d’affaires généré par ce secteur devrait progresser en moyenne de 40,8% par an d’ici à 2018 pour atteindre 5,8 milliards de dollars cette année-là, contre 750 millions de dollars en 2012. Durant […]

embededLe marché de l’électronique embarquée sur soi a de quoi faire saliver les industriels. Selon une étude de la société Transparency Market Research, le chiffre d’affaires généré par ce secteur devrait progresser en moyenne de 40,8% par an d’ici à 2018 pour atteindre 5,8 milliards de dollars cette année-là, contre 750 millions de dollars en 2012.
Durant la période considérée, l’Amérique du Nord devrait rester la zone géographique dominante et représenter 43% du marché, devant l’Europe.
Toujours selon la société Transparency Market Research, le marché mondial des systèmes embarqués évalué à 121 milliards de dollars en 2011 devrait atteindre USD 194,27 milliards de dollars en 2018, croît à un TCAC de 6,8% de 2012 à 2018.
Cette croissance est due à : La demande croissante d’appareils intelligents tels que les compteurs intelligents pour l’électricité et l’eau est une force motrice importante pour le marché. Les compteurs intelligents permettent de faciliter le suivi et la gestion de la consommation d’énergie et d’assurer une communication bidirectionnelle avec l’utilitaire. L’utilisation des processeurs multicœurs dans les systèmes embarqués en vue de faciliter une faible consommation d’énergie et une plus grande efficacité est également un moteur de croissance majeur.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
GeekWeek: Les éternels chantiers de l’Algérie

En allant au parc naturel et au petit lac de Mahelma pour faire profiter sa jeune fille d’une journée printanière...

Fermer