L'Essentiel
0

En s’associant à la National Science Foundation La Mozilla Foundation lance les Ignite Apps Challenge

500 000 dollars sont prévus pour les projets les plus innovants et les plus méritants afin de permettre leur  décollage immédiat La Fondation Mozilla vient de franchir un pas de plus dans son engagement à l’égard du Web en s’alliant à la National Science Foundation. Cette alliance se matérialisera au premier semestre de 2012 par le […]

500 000 dollars sont prévus pour les projets les plus innovants et les plus méritants afin de permettre leur  décollage immédiat
La Fondation Mozilla vient de franchir un pas de plus dans son engagement à l’égard du Web en s’alliant à la National Science Foundation. Cette alliance se matérialisera au premier semestre de 2012 par le lancement des « Mozilla Ignite Apps Challenge », une compétition internationale ouverte et accessible en tous points du globe. Le concept a déjà cours aux Etats-Unis depuis 2010, sous l’impulsion justement de la National Science Foundation où il est question de mettre à la disposition des compétiteurs tout un réseau privé dans lequel il leur sera possible de développer des applications Web dans divers domaines et de procéder aux essais nécessaires à l’intérieur du même réseau. Dans une lettre rendue publique, Mark Surman, le directeur général de la fondation, revient sur cette initiative qui « doit dessiner les contours du Web ». « Le Mozilla Ignite Apps Challenge devrait voir le jour en janvier 2012, alors nous invitons le monde entier à concevoir et à construire les applications Web de l’avenir ; en leur donnant accès à un réseau ultra-rapide, ainsi que le financement pour le faire », écrit-il.  L’initiative vise à promouvoir le « génie humain » où qu’il soit et l’impliquer dans le développement d’applications et de services pour le très haut débit. Généralement, des secteurs dits de « priorité nationale » sont concernés mais la Mozilla Foundation ne veut pas circonscrire le concept à une partie géographique définie mais l’élargit le plus possible en lui donnant une dimension globale. La fondation agira comme un coordinateur de cet écosystème. D’ailleurs, la Mozilla Foundation est aussi associé au « Geni » (Global Environment for Network Innovations) qui mettra à la disposition de cette dernière le laboratoire virtuel dans lequel se feront les travaux, les développements ainsi que les essais, qui transiteront tous par le « GeniSandbox », un réseau de transfert de données d’une bande passante d’un giga. Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que la fondation Mozilla initie des compétitions d’envergure en laissant toute latitude à la communauté de stimuler le développement d’applications ou de technologies pour le Web. De plus, l’organisation a la tradition d’établir des partenariats à but non lucratifs avec des organismes publics ou privés et surtout avec la communauté universitaire. Il incombe à cette dernière de faire preuve d’innovation et de produire des solutions avec un impact décisif et réel sur la vie du plus grand nombre.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Comment Intel a transformé l’enseignement

Fermer