L'Essentiel
0

Encore un an de validité

Validité initialement prévue pour un mois, les cartes à puce donnant accès au bouquet arabophone ART ont créé la surprise ces derniers jours puisque l’écran noir tant redouté n’a finalement pas été au rendez-vous. Les autorités chargées de l’acheminement et de la vente de ces cartes ont expliqué au début de «la saga de l’été» […]

Validité initialement prévue pour un mois, les cartes à puce donnant accès au bouquet arabophone ART ont créé la surprise ces derniers jours puisque l’écran noir tant redouté n’a finalement pas été au rendez-vous.
Les autorités chargées de l’acheminement et de la vente de ces cartes ont expliqué au début de «la saga de l’été» que les cartes ne sont valides que pour la Coupe du monde, c’est-à-dire du 09/06/2006 au 09/07/2007, mais voilà que bon nombre d’acquéreurs de ces fameuses cartes nous ont affirmé qu’ils reçoivent normalement les programmes des chaînes du bouquet arabophone. Questionné il y a un mois, le représentant du groupe ART nous a déclaré que le signal va être interrompu incessamment. «Nous avons décidé de prolonger la période de réception de nos chaînes en attendant la commercialisation des cartes de recharge.»
Plusieurs terminaux numériques, à l’instar de WorldSat, peuvent indiquer à leurs propriétaires la validité de la carte ainsi que la date de fin d’émission. Un autre signe qui a échappé à la vigilance, c’est tout simplement une minuscule inscription sur le bas de la carte où est mentionné que celle-ci est d’une durée d’un an.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Campagne contre les antennes paraboliques en Iran

La police iranienne a lancé une nouvelle campagne contre les antennes paraboliques, largement utilisées en Iran pour regarder les chaînes...

Fermer