L'Entretien
0

Entretien avec Abdelmadjid Chekakri, Directeur Général de la Cacobatph «Les IT améliorent le travail de nos salariés et des recouvrements»

Abdelmadjid Cherakri est aujourd’hui le Directeur général de la Cacobatph, organisme unique en Afrique et dans le monde arabe qui s’attelle à couvrir des secteurs précaires, en assurant des congés payés et des indemnités chômage (liés aux intempéries) à des travailleurs qui se déplacent souvent d’un chantier à l’autre, ou carrément à se retrouver en […]

Abdelmadjid Cherakri est aujourd’hui le Directeur général de la Cacobatph, organisme unique en Afrique et dans le monde arabe qui s’attelle à couvrir des secteurs précaires, en assurant des congés payés et des indemnités chômage (liés aux intempéries) à des travailleurs qui se déplacent souvent d’un chantier à l’autre, ou carrément à se retrouver en arrêt de travail pour cause de mauvais temps. « je suis un enfant de la sécurité sociale » nous dit il. Il a commencé sa carrière à la Cnas, où il a travaillé pendant « sept ans » avant de rejoindre à sa création la Cacobatph où il a commencé en tant que chef de bureau pour passer ensuite directeur régional, directeur central avant d’être nommé directeur général. Il utilise les IT pour mieux gérer la Cacobatph. Ecoutons le.
IT MAG: En tant que qu’organisme publique, comment avez-vous fait votre transformation numérique. Est-ce que c’est votre jeunesse ?
Abdelmadjid Cherakri: Je vais vous répondre mais avant je voudrais vous donner un vue globale de la Cacobatph. Notre sommes une jeune caisse avec 70% qui en moins de 45 ans et où il y a 35% de femmes. J’ajoute que 54% ont un niveau universitaire.  Au niveau de la Cacobatph, notre crédo est la qualité de service pour nos usagers, pour nos 65.000 entreprises et plus d’un millions de travailleurs. En tant que service public c’est la qualité de service qui est notre objectif et pour cela la numérisation et l’utilisation des TIC sont des outils indispensables pour notre gestion interne. D’ailleurs dans ce sens, c’est en 2012 que nous avons mis en place un portail de télé déclaration qui est aujourd’hui utilisé par 85% de nos usagers, des chiffres online que vous pouvez consulter sont sur notre site Web.

Quel apport la numérisation à fait  à la Cacobapt
Améliorer le service et la gestion. Nous sommes un service public. Ma quête première va vers le service que je rends à mon client. Tout ce qui vient derrière est du bonus. Les IT améliore le travail de nos salariés et des recouvrements et en conséquence un rendement financier grâce à la numérisation. Avec la télé déclaration, nous sommes dans le Zéro papier. Il y a 300.000 à 400.000 dossiers qui disparaissent. Il y a une échéance. On essaye de livrer un service numérique à 100% et il faut que l’on fasse la même chose en interne. Et pour vous illustrer cela, on ne travaille plus par les fax. Nous avons une messagerie interne en VPN qui nous permet de travailler, d’échanger. Il n’y a plus de fax qui est envoyé. Tous les cadre ont un compte Lotus note et notre objectif est que tous les salariés de Cacobatph doivent avoir un email. Pour bien voir, comment a évolué la numération, aujourd’hui, 85% utilisent le portail pour faire leur déclaration. Et ce sont des chiffres online qui sont sur notre site web.

Est-ce que cela a été difficile à mettre en place ?
Quand j’ai intégré la Cacobatph il y a avait un environnement favorable et il y a une culture d’entreprise qui permet d’adopter des processus de numérisation. Pour bien comprendre, la Cacobatph possède 14 régions et chaque région gère plusieurs wilaya. Il fallait absolument que nous rapatrions les données pour pouvoir traiter en global. La solution était faisable mais la connexion posait problème. En 2005, nous avons signé des contrats pour du Vsat. Et cette expérience a été enrichissante et nous a permis de migrer quelques années plus tard vers une infrastructure en fibre optique plus une autre redondante que nous louons auprès d’Algérie Télécom. Les deux réseaux sont distincts. Avec la fibre optique, nous avons réglé le problème avec les régions. Pour les agences de wilaya, nous avons décidé d’utiliser de l’ADSL et maintenant la 3G nous sert de réseau de secours en cas de coupure ADSL.
La première agence pilote teledeclaration numérisé a été ouverte un mois après mon installation en tant que DG. Mon parcours au sein de la Cnas et de la Cacobatph m’a permis de comprendre et de devancer les demandes. Je peux vous dire que c’est faisable et nous l’avons fait. Je reste convaincu que l’on peut faire beaucoup de chose avec nos jeunes ingénieurs surtout si l’on sait ce que l’on veut.
Mais pour arriver à cela, il faut un programme et pour cela nous avons des plans stratégiques. Le premier était de 2010-2015 où la numérisation y était et là nous sommes au deuxième plan -2015-2019-. Il va de soi que j’ai mis en place une petite équipe qui réfléchit. Une mutation en terme de rémunération notamment les managers et les techniciens. L’ensemble des caisses ont compris l’apport des informaticiens et en conséquence ils ont eu des augmentations qui peuvent les motiver avec une culture d’entreprise. Ceci dit nous autofinançons toute nos activité depuis 1997.
Notre transformation digitale est basée sur une équipe d’informaticien. Il fallait sécuriser l’équipe et le chef de l’équipe est sous-directeur donc un cadre supérieur. Je suis convaincu qu’il faut motiver nos employés tout en respectant la loi. Nous avons élaboré un plan stratégique, une vision qui date de 2010 qui a été exécuté. Nous sommes en train de dérouler le deuxième plan stratégique 2015-2019. Et nous allons aller plus loin car nous avons prévu dans notre deuxième plan stratégique -2015-2019- d’installer un datacenter à Alger et un autre de secours à Laghouat même si aujourd’hui, nous avons un mini datacenter qui commence à s’essouffler. Nous lançons beaucoup de chantiers. On est extrêmement en retard. il y a une fracture numérique. D’un autre côté, pour toucher un peu plus nos clients, nous avons adopté une autre forme de portail qui travaille sur Mobile. Una application est mise sur le marché depuis le 20 juin 2016. C’est conçu par notre équipe de développeur. On met tout cela ne ligne et cela nous a pris à notre équipe de développement entre 4 à 5 mois.

Faire la déclaration online c’est très important mais il reste le paiement. Votre usager doit se déplacer chez vous.  
Nous y avons pensé et c’est inscrit dans notre deuxième plan stratégique -2015-2019-.. Pour cela, nous avons signé un accord avec le CPA avec une interface de la Satim pour pouvoir payer les redevances des cotisations des employeurs à distance. Une fois que la Satim nous donnera le OK, les Tpe seront délivré par le CPA et le paiement pourra se faire à travers le Tpe ou à travers du télépaiement. Reste alors la mise-à-jour à délivrer.
Nous mettons tout cela pour nos usagers. La Cacobatph s’inscrit sur la durée et nous sommes en train de faire émerger de nouveau service comme le call center qui servira nos clients pour ne pas avoir à se déplacer vers nos bureaux. Nous sommes en train de préparer les changements de cette évolution digital. Pour ce qui est des agences, cela ne va rien changer. Les missions seront faites à travers les structures déconcentrées tout en améliorant les conditions de travail. Nos structures régionales vont travailler et faire évoluer nos métiers vers l’analyse à travers de la formation. Nous continuerons d’investir dans les agences au niveau des wilaya pour se rapprocher de nos usagers et pouvoir payer le droit au congé et de rembourser le chômage intempérie. Et pour cela, nous investissons encore dans la couverture nationale. A aujourd’hui, nous avons 41 agences de wilaya, il nous reste encore 7 à mettre en place. Toutes nos agences auront un espace d’accueil moderne avec une charte d’aménagement où il y aura des bornes internet interactif et des Tpe de la CPA.

Il reste que pour la mise à jour online, il vous faut la signature électronique
La signature électronique n’est pas encore reglé. Nous sommes prêts depuis 3 ans. On attend et on nous a promis que cela pourrait être fait durant le premier semestre 2017. On voulait délivrer des mise à jour depuis 3 ans et on ne peut pas le faire car il n’y pas de signature électronique. Nous sommes prêts depuis 4 ans mais nous ne pouvons pas envoyer une mise à jour à notre usager. Le déplacement est pour moi une non qualité.

 

A Savoir

CACOBATPH
La Caisse Nationale des Congés Payés et du Chômage-Intempéries des Secteurs du Bâtiment, des Travaux Publics et de l’Hydraulique, par abréviation « CACOBATPH », est un établissement public à gestion spécifique (EPGS) doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Telles que définies par le Décret exécutif n° 97-45 du 4 Février 1997, les principales missions de la CACOBATPH sont d’assurer la gestion des congés payés et du chômage- intempéries dont bénéficient les travailleurs relevant des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique. De procéder à l’immatriculation des bénéficiaires et de leurs employeurs. D’assurer l’information des bénéficiaires et de leurs employeurs. D’assurer le recouvrement des cotisations prévues par la législation et la réglementation en vigueur.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
ransomware
Parce qu’elles n’ont pas assez de moyens pour se protéger Les ransonware attaquent souvent les pmi/PME

Nous sommes en 2016 et on parle beaucoup des RansonWare. La question qui brule les  lèvres est - peut-on se...

Fermer