edito
1

Equilibre

Les algériens ont compris qu’une transformation vers le digital était impérative et qu’ils devaient bâtir cette transformation en partant de zéro. Plus important encore, la société algérienne a pris les devants en positionnant le digital au cœur de leur activité car le consommateur présente une appétence de plus en plus forte pour les nouvelles technologies. […]

Les algériens ont compris qu’une transformation vers le digital était impérative et qu’ils devaient bâtir cette transformation en partant de zéro. Plus important encore, la société algérienne a pris les devants en positionnant le digital au cœur de leur activité car le consommateur présente une appétence de plus en plus forte pour les nouvelles technologies.  « Le numérique, on le connait et il a tout changé » vous diront, démo à la main, les téléspectateurs avide de match de football. D’autres parleront de « has been » en disant « vive Internet, Youtube et le streaming sans oublier le téléchargement ». Cet appétence et l’intérêt pour l’Internet et l’électronique ne se dément pas dans des foyers de plus en plus multi-équipé. Changement de paradigme mais continuité dans la data.  Devenus centraux dans les usages des internautes, les réseaux sociaux ont conquis leurs lettres de noblesse. La 3G est là. Deux opérateurs mobiles sont présents sur 19 wilaya mais elle n’a pas changé leur positionnement, ni le nombre de leurs clients. Reconnue dans son potentiel mais la 3G peinent encore à être exploiter pleinement. Quelques buzz par çi par là mais aujourd’hui, Facebook a fait bouger les lignes. Et c’est le patron d’une télévision privée ou pirate, c’est selon, qui vient s’exprimer et s’excuser. Un à zéro pour Facebook mais le match n’est pas encore terminé d’autant plus que Twitter n’a pas encore pris et les Blog aussi.  Il paraît, alors, légitime de penser que Facebook devient un moyen, pour les hommes politiques, d’évaluer leur côte de popularité. Plus qu’un indicateur, Facebook semble alors devenir un moyen de faire de la politique, de se rapprocher des potentiels électeurs. Des exemples ? Le plus connu Obama pour sa première élection. Nous ne sommes qu’au début de l’ère data et d’autres matchs sont à prévoir surtout si on connait la phrase fétiche de Facebook  « donner aux gens le pouvoir de partager, et de rendre le monde plus ouvert et connecté ».  Si on ajoute les smartphones et leur camera plus rien ne sera comme avant car  tout le monde peut devenir photographe et vidéaste.  Le monde change et la data l’accompagne.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There is 1 comment

  • ne soyez pas si affirmatif !!! beaucoup de manager d’entreprise pensent encore que le developpement peut se faire hors téchnologie… je l’ai appris sur le terrain … et je vous le fait savoir … meme si je leur offre un outil technologique gratuitement ils on n le veulent pas !

    bref … j’ai toujours critiqué ceux qui font dans l’import-import … j’ai emprunté un autre chemin mais au final c’est eux qui ont raison.

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Perfectionnement et certifcation Siemens montre son centre de formation

    Siemens, présent depuis 52 ans en Algérie va présenter un bilan de la première année d’activité de son centre de...

    Fermer