ActuNet
0

Facebook ouvre un Lab de fabrication de processeur

Un nouveau post de demande d’emploi sur Facebook suggère que le réseau social forme une équipe pour construire ses propres puces matérielles, rejoignant d’autres titans technologiques comme Google, Apple et Amazon pour devenir plus autonomes. Selon le post, Facebook est à la recherche d’un expert en ASIC et FPGA-deux technologies de silicium pour l’aider à […]

Un nouveau post de demande d’emploi sur Facebook suggère que le réseau social forme une équipe pour construire ses propres puces matérielles, rejoignant d’autres titans technologiques comme Google, Apple et Amazon pour devenir plus autonomes.
Selon le post, Facebook est à la recherche d’un expert en ASIC et FPGA-deux technologies de silicium pour l’aider à évaluer, développer et piloter les technologies de prochaine génération au sein de Facebook, en particulier dans l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique.
La société de médias sociaux cherche à embaucher un expert  «  SoC / ASIC, firmware et l’organisation de développement de pilote de bout en bout, y compris tous les aspects de développement standard ASIC front-end et back-end cellulaire», lit-on dans la liste d’emplois sur le site institutionnel de Facebook.
SoC (système sur puce) est un processeur généralement utilisé dans les appareils mobiles avec tous les composants nécessaires pour alimenter un appareil, tandis que l’ASIC (circuit intégré spécifique à l’application) est un acronyme de l’anglais application-specific integrated circuit, littéralement « circuit intégré propre à une application ». c’est un circuit intégré spécialisé. En général, il regroupe un grand nombre de fonctionnalités uniques ou sur mesure par exemple la cryptomonnaie. FPGA (field programmable gate array) est une puce adaptable conçue pour être une conception plus flexible et modulaire qui peut être réglée pour accélérer des tâches spécifiques en exécutant un logiciel particulier.
À travers la constitution d’un Lab pour processeur, est-ce que Facebook veut concurrencer Qualcomm ou Intel ? Ou bien a-t-il une autre idée ? Ou bien veut-il suivre Apple ?

Les GAFA développent des puces

Tout le monde sait qu’Apple fabrique déjà ses propres puces personnalisées pour les iPhones, iPads et autres iThings. Il va plus loin puisqu’il compte ‘utiliser ses puces ARM personnalisées sur les ordinateurs Mac dès 2020, en remplacement des processeurs Intel fonctionnant sur ses ordinateurs de bureau et portables.

Google aussi. En effet, Google a également développé sa propre puce d’intelligence artificielle, et Amazon aurait conçu sa puce personnalisée pour améliorer les appareils équipés de ses logiciels.

Mais alors pourquoi les Gafa veulent-ils développer leur propre puce ?

Il n’y a pas de réponse claire. Le projet d’investir dans la construction de ses propres processeurs pourrait aider Facebook à alimenter son logiciel d’intelligence artificielle, ses serveurs dans ses centres de données, ainsi que ses futurs périphériques matériels, comme les casques de réalité virtuelle Oculus et les enceintes intelligentes (similaires à Amazon Echo et Google Home).

De plus, l’utilisation de ses puces personnalisées permettrait également à la société de médias sociaux de mieux contrôler sa propre feuille de route matérielle et de définir d’autres fonctionnalités pour offrir de meilleures performances à ses utilisateurs.

Toujours est-il que cette tendance, qui consiste à créer une puce, est à mettre sous une loupe. En attendant, nous allons attendre les ou les réactions de Facebook sur ce point.

 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Situation des chaines de télévision publiques et privées algériennes à fin janvier 2018 Environ 70 chaines TV publiques et privées algériennes

Environ 70 chaines de télévision publique et privée algériennes diffusent leurs programmes via des satellites étrangers, dont Nilsat, Astra, SES...

Fermer