edito
0

Fouille de données

Quand on regarde l’avenir, on a souvent tendance à penser que le changement le plus radical reposera sur l’internet des objets, une intelligence qui va bouleverser notre relation. Pourtant, demain et ce qui parait le plus plausible, il n’y a pas que les objets qui seront intelligents : il y aura aussi les données. Et […]

Quand on regarde l’avenir, on a souvent tendance à penser que le changement le plus radical reposera sur l’internet des objets, une intelligence qui va bouleverser notre relation. Pourtant, demain et ce qui parait le plus plausible, il n’y a pas que les objets qui seront intelligents : il y aura aussi les données. Et l’impact de ce changement va bouleverser beaucoup de concept.
D’ailleurs, dans ce cadre, Tim Berners-Lee explique que le web sémantique est l’avenir du web mais que veut dire Web sémantique. Ce nouveau concept est difficile à faire comprendre et encore plus pour les néophytes.
Pour les experts économistes, une nouvelle tendance va façonner l’économie dans les années à venir : le remplacement de l’expertise et de l’intuition, non pas par les amateurs comme le dénonce le discours élitiste Andrew Keen, mais par la fouille de données. Et des données, il commence à en y avoir beaucoup d’autant plus qu’une fouille de donnée devient plus « réelle » grâce à une information toujours plus exhaustive et pour un coût toujours plus faible. Selon lui (Andrew Keen) ceux qui contrôleront les données seront les prochains maîtres de l’univers : les “Super Crunchers” comme il les appelle dans son livre éponyme. Et de citer de nombreux exemples de statistiques comme les prédictions que l’on peut faire à partir de statistiques de criminalité, ou bien celle sur la sûreté d’un quartier, où l’intuition et l’expertise se révèlent parfois bien moins fiables que les résultats des supercalculateurs. Ce n’est donc pas seulement la sémantisation qui change la donne, mais l’accès à un nombre croissant de données, associé à la possibilité de les reconfigurer, de les triturer, de les recombiner sans cesse, et cela facilement, de plus en plus facilement pour en tirer des intuitions neuves qui elles forment la matière première pour un nouveau passage. C’est la fouille de données accessible aujourd’hui depuis chez soi, et avec des ordinateur de plus en plus puissant permettant d’analyser les statistiques de la criminalité ou de la circulation dans sa ville, ou des informations sur ce qu’achète les gens, avec un raffinement de détails, des modalités de recherche et de précision. L’intelligence des données, ce n’est pas que le web sémantique, c’est aussi le web, celui qui comprend ce que vous faites, ce que vous avez fait et en déduit ce que vous allez faire. C’est celui qui trace vos données, votre histoire, qui suit votre “parcours”, votre “chemin” pour apprendre de vous et mieux vous servir et qui se diffuse demain au-delà du web, jusqu’à nos mobiles. La boucle est bouclée. Les outils prédictifs se développent et deviennent chaque jour plus performants, rendant de plus en plus difficile la prise de décision sans y avoir recours.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Le cas Nedjma

{{Le cas Nedjma}} Fauteuil piégé? M.Joseph Ged devrait-il se méfier et redoubler de performance pour garder son poste? Le tout...

Fermer