Geek-Week
0

GeekWeek: Le dribble incroyable des opérateurs

Bye bye 2013, welcome 2014 ! Une année s’en va et une autre débarque. La 3G semble être le point de jonction entre les deux époques. On retiendra une petite phrase de Zohra Derdouri, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, qui a qualifié l’octroi des licences définitives aux trois […]

geekweekBye bye 2013, welcome 2014 ! Une année s’en va et une autre débarque. La 3G semble être le point de jonction entre les deux époques. On retiendra une petite phrase de Zohra Derdouri, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, qui a qualifié l’octroi des licences définitives aux trois opérateurs de «jour historique attendu depuis longtemps» (voir dépêche APS du 30 décembre 2013). Attendu depuis longtemps ? Oh que oui mais les Algériens ne voient rien d’historique dans ce lancement. Presque tous les pays du monde avaient cette technologie, y compris la Somalie et l’Afghanistan. Mieux, l’Angola est entré dans la 4G/LTE avec le lancement par l’opérateur Movicel, le 20 avril 2012, de la quatrième génération de la technologie. Loin de l’histoire, les opérateurs de téléphonie mobile ont choisi un autre domaine pour se distinguer. Le Real de Madrid est devenu un grand terrain de jeu commercial et marketing pour soigner l’image de marque. Mettons la balle au centre et suivons la confrontation. L’opérateur public Mobilis propose depuis quelques jours aux internautes de jouer à un Quiz sur sa page Facebook et gagner des séjours pour assister aux matchs du Real Madrid au mythique Santiago Bernabéu. Ooredoo tacle son adversaire. Il accueille la nouvelle année 2014 en donnant l’occasion à plus de 250 supporters algériens d’assister à l’évènement sportif majeur de ce début d’année, le match de gala entre le Paris Saint-Germain (PSG) et Real Madrid, organisé à l’initiative du groupe Ooredoo, sponsor du PSG, à Khalifa Stadium de Doha au Qatar. L’opérateur multimédia lance même la première attaque en soulignant dans un communiqué de presse, largement diffusé auprès des médias, que cette opération vise à donner la chance aux Algériens notamment les clients et partenaires de Ooredoo, qui «n’ont pas eu l’occasion d’assister à un tel match en Algérie, de suivre ce match qui réunit deux prestigieuses équipes et de grandes stars mondiales du ballon rond». L’allusion à Mobilis est à peine voilée. Si le football est un vecteur fort d’émotions et de cohésion sociale, c’est aussi un choix judicieux pour ces deux entreprises puisque c’est un sport populaire qui a une très grande notoriété et une grande audience. Il est évident qu’aujourd’hui, c’est le football qui capte tous les regards, en Algérie et dans le monde. L’audience de télévision et les énormes droits de retransmission de la plupart des championnats européens et mêmes mondiaux, font que le plus de choses intéressantes à faire, c’est autour de l’image de joueurs de football (qui pour certains sont de véritables stars), de clubs, ou de compétitions. Même si d’autres sports constituent également de bons vecteurs de communication.
Dans un autre registre, une enquête du journal El khabar du 27 décembre sur Facebook et les ministres algériens est édifiante. Elle a démontré qu’ils sont loin de la réalité et montré qu’ils vivent dans un «monde virtuel». Ils ne croient pas à la technologie qui a aboli les frontières. Il est pour le moins étrange que ces ministres qui appartiennent au même gouvernement tournent le dos à ces outils de communication modernes alors qu’ils ont longtemps discuté de l’événement le plus important en 2013 : celui qui concerne la technologie de troisième génération de téléphonie mobile. Sur le portail du premier ministère, une vidéo qui date de presque une année est sur le site : le Premier ministre, Abdelmalek Sellal qui anime une conférence de presse consacrée à l’attaque terroriste ayant visé les installations gazières de Tiguentourine (Alger, 21 janvier 2013). Amar Ghoul, ministre des Transports, n’établit pas de distinction entre les sites web et les réseaux sociaux. D’ailleurs sur le site web du ministère des Transports (www.ministere-transports.gov.dz), la dernière news remonte au 28/10/2013 alors que sa plus récente activité s’est déroulée à Ouargla le 29/12/ 2013 ! Mohamed El Ghazi, ministre chargé de la Réforme du Service public (excusez du peu !), a affirmé quand à lui qu’il «est trop âgé pour ouvrir une page sur Facebook ou Twitter». Alors pourquoi s’étonner de l’enterrement de «e-algérie 2013» depuis longtemps et surtout de son envoi à la vitesse de la lumière dans un monde pas du tout …virtuel.

 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Nokia retire l’appli de cartographie Here Maps de l’App Store

Nokia a retiré Here Maps de l’App Store d’Apple au motif que son ergonomie se serait dégradée sous iOS7. Les...

Fermer