ActuNet
0

geekweek : Ousratic ressuscite, Cyber Rif part en campagne!

Le secteur des TIC veut rebondir et en finir avec les soubresauts désordonnés. Les décideurs ont peut-être finalement compris que les effets d’annonce sans aucune vision d’ensemble ni stratégie globale, c’est aller droit dans le mur. Il faut prendre conscience une fois pour toutes que les développements futurs dans les TIC concernent le contenu (services […]

Le secteur des TIC veut rebondir et en finir avec les soubresauts désordonnés. Les décideurs ont peut-être finalement compris que les effets d’annonce sans aucune vision d’ensemble ni stratégie globale, c’est aller droit dans le mur. Il faut prendre conscience une fois pour toutes que les développements futurs dans les TIC concernent le contenu (services à valeur ajoutée humaine) plutôt que le contenant. Il faut choisir entre saupoudrage et transformations profondes, entre conviction et simples discours politiques.
Et pour donner un peu plus de crédit à ses engagements en tant que ministre des PTIC, Moussa Benhamadi a multiplié les actions. Il a fait une bonne annonce à la veille du 27e jour du ramadhan : le coup d’envoi de la nouvelle version de l’opération Ousratic (un PC par famille) aura lieu d’ici à fin septembre 2011 et ciblera, dans une première étape, les enseignants du secondaire. La première étape se fera avec le concours et la collaboration du ministère de l’Education nationale pour ne pas fâcher l’inamovible ministre Boubekeur Benbouzid et ne pas lui donner surtout l’impression qu’on marche sur ses plates-bandes ou qu’on empiète sur son domaine. Une belle image d’unité gouvernementale. Une aubaine pour lui pour reparler encore et encore du fruit de la réforme du système éducatif.
L’opération Ousratic devait équiper, dans sa première version lancée depuis 2005, six millions de foyers en PC d’ici à 2013. Mais pourquoi grand Dieu cette opération a réussi sous d’autres cieux et calé chez nous ? On ne peut s’empêcher de nous interroger sur cette initiative qui a du mal à se généraliser. Certains ont longtemps jeté la pierre aux banques un peu trop prudentielles quant à l’octroi des crédits. Mais n’est-ce pas l’arbre qui cache la forêt ? Enfin, ne jouons pas les trouble-fêtes. Espérons que cette fois-ci, ce sera la bonne et non un autre faux départ.
Moussa Benhamadi a procédé également cette semaine au lancement officiel de la généralisation du projet Cyber Rif à l’ensemble du territoire national. Une opération de pénétration de l’Internet dans les zones enclavées du pays qui a été lancée en mai dernier à partir du palais de la Culture (Alger) en marge du Siftech. Un cyber-bus, doté d’équipements pour une connexion internet satellitaire autonome, d’outils informatiques et multimédias et animé par des spécialistes en TIC vont faire découvrir les « lumières » des TIC dans les villages. Cependant, s’il est question juste d’évasion et de découverte, les villageois ont toute la nature devant eux…
D’autre part, depuis son installation à la tête du Groupe Algérie Télécom, Hachemi Belhamdi ne veut pas faire trop de bruit. Il multiplie les réunions au siège de l’entreprise pour tâter le pouls. Pour lui, il n’est pas revenu aux affaires pour faire de la figuration ou faire dans les apparences. Dans un message adressé aux travailleurs à l’occasion de l’Aïd, il ne fait pas dans la nuance. Sa priorité : une image forte et valorisante pour la société. Hélas, constate-t-il, la mauvaise qualité des services proposés pour la téléphonie comme pour l’accès à l’Internet a entrepris de ternir, depuis longtemps déjà, l’image de marque de l’entreprise. Le manque de réactivité des structures commerciales et techniques a inévitablement achevé de creuser le fossé entre Algérie Télécom et ses clients. Un changement radical des réflexes s’impose à tous et à tous les niveaux (de la DG aux ACTEL). S’il parle comme çà, c’est qu’il y a urgence à réagir. Un message qui veut s’inscrire dans l’action. Il ne veut pas recoller les morceaux mais bâtir sur du solide.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Vente de terminaux mobiles dans le monde : 429 millions de portables vendus au 2e trimestre 2011

Par rapport au deuxième trimestre 2010, il y a eu une augmentation de 16,5% du nombre total de mobiles vendus...

Fermer