Geek-Week
0

GeekWeek: Patience ! La 3G est en bonne voie…

Le dossier de la 3G (téléphonie mobile de 3ème génération) va-t-il être rouvert ? C’est toujours le flou artistique mais nous avons relevé un fait important : c’est le Premier ministre Abdelmalek Sellal en personne qui vient au secours du ministre des PTIC. Il a déclaré lors de la récente réunion avec les représentants du patronat et […]

Le dossier de la 3G (téléphonie mobile de 3ème génération) va-t-il être rouvert ? C’est toujours le flou artistique mais nous avons relevé un fait important : c’est le Premier ministre Abdelmalek Sellal en personne qui vient au secours du ministre des PTIC. Il a déclaré lors de la récente réunion avec les représentants du patronat et de la centrale syndicale UGTA qu’elle « ne va pas tarder». Une annonce qui ne dit rien de concret mais semble inviter les Algériens à faire preuve de patience. Dans le secteur des TIC, il faut convaincre ou plutôt vaincre les forces d’inertie, celles qui tirent vers l’arrière. Nous héritons d’une bureaucratie lourde et d’une économie basée sur la rente. Nous devons réussir la transition économique, c’est-à-dire passer à une économie de la compétition, garante d’emplois et de richesses stables. L’enjeu est trop important pour notre pays pour qu’on ramène la question à une simple alternative : pour ou contre, comme s’il s’agit de déclarer son affinité pour une équipe de football. Sellal avoue néanmoins que des entreprises accusent un grand retard en matière d’utilisation de l’Internet. Selon les chiffres avancés, seulement 15% des entreprises algériennes sont connectées à un réseau Internet, à peine 9% ont une adresse électronique et aucune entreprise ne propose sur son site un catalogue des produits qu’elle veut commercialiser ! La « e-Algérie » avec ou sans 2013 n’aura pas servi à grand-chose. Le Premier ministre a appelé dans ce cadre les entreprises algériennes à avoir une « vision rénovée » et à être au diapason du développement technologique notamment les TIC. Un constat accablant qui tranche avec le discours triomphaliste entendu jusque-là. Si le Premier ministre parle ainsi, c’est qu’il a constaté, depuis qu’il a les hautes charges de l’Etat, que plusieurs cadres sont plutôt dans l’inaction, la résistance au changement et l’attentisme que dans l’esprit d’initiative. Enfin ! Accrochons-nous à l’espoir de voir la 3G opérationnelle en 2013. Les Algériens veulent dépasser le stade de « elle est en bonne voie ». Ils veulent plutôt de la « voix » tout court avec beaucoup de data. Est-ce trop demandé ? Mais font remarquer les spécialistes de la question, nous sommes fin novembre. L’appel d’offres pour la mise en vente de la licence n’a toujours pas été lancé. Même s’il venait à être lancé en décembre, les autorités compétentes auront du mal à respecter le délai qu’il se sont fixé, entre temps de réponse, analyse des appels, attribution des licences et déploiement des réseaux. Dans un autre registre, Nedjma continue à faire confiance à sa bonne étoile. Sa boule de cristal étoilée lui promet de surfer encore et encore sur un marché prometteur. L’opérateur de téléphonie mobile est fidèle aux « Noudjoum » à telle enseigne qu’il lui a attribué son programme de fidélité. Un nouveau produit destiné à récompenser les clients, particuliers et entreprises, pour leur fidélité en leur octroyant de nombreux privilèges. « C’est une première en Algérie !», a lancé du haut d’une tribune Joseph Ged, patron de Nedjma. Au-delà de ce tourbillon de promesses et d’énoncés de bonne volonté, Condor prépare, selon certaines indiscrétions, la fabrication d’un smartphone « made in Algeria ». Il veut jouer légitimement dans la cour des grands. Après le montage de laptops, d’ordinateurs de bureaux et les tablettes, il veut étendre son règne. De quoi relancer une concurrence déjà très féroce. On ne se fait plus de cadeaux. Les Algériens n’attendent plus de déclarations politiques mais aspirent à un engagement précis dans un secteur qui évolue à la vitesse de la comète au niveau international.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Après plusieurs années de présence discrète en Algérie IBM sort sur le terrain

Le monde change, IBM aussi. Et dire qu’elle était à Alger en 1933, soit 12 ans après sa naissance en...

Fermer