Geek-Week
0

GeekWeek: Promesses virtuelles et voitures sans clés

Certains ministres confondent vitesse et précipitation. Voulant rattraper les retards, il y a des annonces qui font sourire. «Ne vous faites pas d’illusion : il ne se passera rien ou pas grand-chose. Une fois l’émotion et les grands effets d’annonce passés, nous retomberons dans les mêmes travers. Jusqu’aux prochains effets d’annonces !», confie mon voisin de […]

Certains ministres confondent vitesse et précipitation. Voulant rattraper les retards, il y a des annonces qui font sourire. «Ne vous faites pas d’illusion : il ne se passera rien ou pas grand-chose. Une fois l’émotion et les grands effets d’annonce passés, nous retomberons dans les mêmes travers. Jusqu’aux prochains effets d’annonces !», confie mon voisin de palier. Il a bondi de son lit en entendant Imane Houda Feraoun, ministre de la Poste et des TIC, déclarer à la radio : «puisqu’aujourd’hui le m-paiement est maîtrisé de par le monde et on parle de la banque mobile, de la poste mobile. Cela existe. Pourquoi passer par une phase intermédiaire qui est le e-paiement ?». Autrement dit, elle veut passer directement au m-paiement, les transactions par mobile. C’est la même histoire pour le passage à la 4G, il faut y aller pour coller au peloton des pays qui l’ont lancé il y a longtemps. Mais ces pays ont du contenu national sur Internet. Leurs citoyens ne réservent pas leur billet d’avion par internet mais achète carrément le billet. Les Algériens sont toujours sur liste d’attente pour la portabilité du numéro. Annoncée à plusieurs reprises, il parait qu’il faut maintenant attendre la nouvelle loi sur les TIC.  Certains observateurs de l’évolution du secteur diront que le contexte actuel du marché ne favorise pas le recours à cette technique du fait qu’un bon nombre d’usagers demeurent abonnés auprès de deux opérateurs à la fois afin de bénéficier des promotions offertes par chacun d’eux. En outre, la portabilité nécessite des efforts financiers consentis par les opérateurs qui devront investir dans les bases de données nécessaires et les solutions de portabilité.
D’autre part, Algérie Poste opère sa mue. Ainsi, en plus  de la distribution du courrier, le facteur sera considéré comme un agent commercial et aura pour tâche le recouvrement des factures à domicile et l’achat de médicaments pour les personnes âgées. Des bureaux itinérants sont opérationnels pour résoudre le problème de distribution dans les zones enclavées. Alors que le nombre de lettres est en forte diminution, le métier de facteur est face à une mutation profonde liée en partie également au développement des nouvelles technologies. La dématérialisation du courrier est une réalité, il faut diversifier l’offre de services. «Le facteur est la deuxième personne préférée derrière le boulanger, c’est le rapporteur des faits», se souvient un sexagénaire. Il a moins de contact avec les gens étant donné la vitesse des rapports. Les gens sont pressés. Mais il y a quand même une vie de quartier. Dans une autre dimension, la semaine dernière a eu lieu Le Mobile World Congress (MWC) à Barcelone qui est le plus grand salon de l’industrie de la téléphonie mobile.  Il est la combinaison du plus grand showroom pour l’industrie du mobile et d’un congrès faisant intervenir les dirigeants des opérateurs, des vendeurs, des fabricants de terminaux et des producteurs de contenus du monde entier. Condor a eu son baptême de feu en participant pour la première fois. Cette participation s’intègre dans une stratégie globale de développement, avec comme objectif final la conquête de nouveaux marchés à l’international et de développer son tissu de partenariat. Il veut prendre son envol dans un domaine où la concurrence est de plus en plus rude.  «L’objectif n’est pas de renforcer notre image mais de nouer des contacts avec les acteurs de l’écosystème, savoir ce qui se passe et où va la technologie et l’industrie. Nous serons connu mondialement après ce congrès», a souligné le président du Conseil d’administration de Condor, Abderrahmane Benhamadi.  L’interconnectivité est en train d’exploser et les voitures n’échappent pas à la règle. C’est bien ce que l’on a pu voir sur le MWC. Ainsi Volvo a présenté une voiture et un système où la clé devient optionnelle. Ainsi vous êtes sûr que quand vous vous approchez de votre voiture, elle va vous reconnaître et elle vous laissera entrer. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir une clé si vous n’en voulez pas. Le Chinois Oppo a présenté sa technologie de charge Super Vooc, qui recharge 50% d’une batterie (2500 mAh) en 5 minutes. Pour une charge totale, il ne faut pas compter plus d’un quart d’heure. Bienvenue dans le futur !

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
je jeu go
Jeu de GO: L’ordinateur a définitivement gagné face à l’Homme

Après le jeu d’échecs, le Geopardy voilà que AlphaGo, un programme informatique de Google, vient de gagner la partie de...

Fermer