Geek-Week
0

GeekWeek: Scène surréaliste à l’APN !

La semaine dernière a été organisée par la Commission des transports et des télécoms de l’Assemblée populaire nationale (APN) une journée parlementaire sous le thème « Développement des TIC en Algérie ». Louable initiative qui a permis à Moussa Benhamadi, ministre de la Poste, des Technologies de l’information  et de la communication, de prouver dans […]

geekweekLa semaine dernière a été organisée par la Commission des transports et des télécoms de l’Assemblée populaire nationale (APN) une journée parlementaire sous le thème « Développement des TIC en Algérie ». Louable initiative qui a permis à Moussa Benhamadi, ministre de la Poste, des Technologies de l’information  et de la communication, de prouver dans son exposé qu’au-delà de la très médiatique 3G, il existe plusieurs projets dans ses cartons. Il dira, par ailleurs, que l’installation d’un Observatoire des télécoms et des TIC,  prévue par la loi, permettra l’évaluation continue de l’évolution des indicateurs de la poste et des TIC, de même que les efforts fournis à l’échelle nationale pour bâtir une société de l’information. Que le cyberparc de Sidi Abdellah n’est pas une coquille vitrée vide puisqu’il compte plus de 50 porteurs de projets innovateurs ! L’avant-projet de loi, régissant les activités la poste, les télécoms, ainsi que les TIC, sera présenté à l’APN (à partir d’aujourd’hui, mercredi, NDLR), a-t-il fait savoir. Le ministre voulait donner l’image d’un représentant du gouvernement très entreprenant qui croit à un avenir radieux des TIC en Algérie. Dans le chapitre des innovations justement, il en apporte la preuve : un nouveau système biométrique, qui permettrait l’identification d’un compte CCP par le  biais d’une lecture par l’iris. Ce système vient remplacer l’ancien système utilisant l’empreinte digitale, révolue actuellement dans les pays occidentaux. Bien sûr, on est encore qu’au stade de projet chez nous mais ne sait-on jamais, peut-être il pourra être opérationnel prochainement mais gardons-nous de donner une échéance précise. Cependant, au moment où l’APN déroule le tapis rouge pour les TIC, un coup de tonnerre retentit. Fatma-Zohra Derdouri, présidente de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), a quitté précipitamment cette journée parlementaire.
Un comportement des plus ambigus qui n’a pas manqué de susciter la colère de certains députés, le qualifiant d’irresponsable et d’irrespectueux à l’égard des invités entre experts et responsables des opérateurs, le président de la commission, le ministre, mais surtout des élus du peuple. Certains journaux ont parlé de  « coup de gueule », d’autres ont mis en exergue une « étrange attitude ». L’ARPT vit dans une bulle à telle enseigne que plusieurs opérateurs disent avoir du mal à établir un dialogue avec l’Autorité. La scène est tellement surréaliste que certains ont dû se frotter les yeux pour y croire : elle se déroulait pourtant sous leurs yeux ! D’autres se sont piqués pour être sûrs qu’ils ne rêvaient pas. Mme Derdouri avait pourtant toutes les raisons du monde de rester attentive à tout ce qui se disait et de répondre aux critiques. L’ARPT doit être reprise en main car visiblement l’actuelle « dame de fer » n’est pas disposée à se départir de son autorité qu’elle trouve toute naturelle. Guerre des clans ? Guerre des chefs ? Chacun pourra y aller avec son analyse mais force est de constater que le secteur ne peut plus fonctionner de la sorte. Pour changer d’ambiance, allons du côté des assises nationales du tourisme. Un secteur qui a un besoin urgent de TIC pour se refaire une image. Une consultante a affirmé : « Il faut investir dans une stratégie de communication digitale et relationnelle, construire la e-réputation de la destination en favorisant la prescription positive et l’échange testimonial. »
Un relationnel client multi-canal favorise au maximum l’interactivité et la recommandation. A travers Internet, il est possible de scénariser l’offre, baliser le territoire, favoriser des expériences touristiques fortes, singulières et rares. Autant dire que la balle est dans le camp des décideurs. Pour terminer, signalons le lancement officiel du portail dédié aux compétences nationales à l’étranger, un portail électronique qui aura comme objectif d’intégrer les compétences nationales établies à l’étranger dans les projets de recherche et de développement du pays. Pour aller… droit au but !

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Facebook Home Déjà 500 000 téléchargements

Facebook Home connaît un démarrage timide, indiquent les chiffres du Google Play Store. L’application pour Android a en effet été...

Fermer