Dépéches
3

Geosys nominé pour l’UIT

La startup algérienne Geosys, spécialisée en information géographique, vient d’être nominé par l’UIT pour le WSIS Project Prize de cette année avec son projet « Digital mapping platform on the Internet » (catégorie 3).  La plateforme permet au citoyen d’avoir les informations sur les POI –point of interest-  comme par exemple les écoles, universités, APC, hôpitaux, musée, […]

prizes web 2013La startup algérienne Geosys, spécialisée en information géographique, vient d’être nominé par l’UIT pour le WSIS Project Prize de cette année avec son projet « Digital mapping platform on the Internet » (catégorie 3).  La plateforme permet au citoyen d’avoir les informations sur les POI –point of interest-  comme par exemple les écoles, universités, APC, hôpitaux, musée, hôtel et d’autre.

Le vote a été ouvert et son url ici pour vous inscrire et voter.Geosys a été la première à développer un logiciel algérien ‘’AÏNA’’ qui permet de localiser des points d’intérêt en navigation GPS pour l’Algérie ou tout autre pays.

L’internet est devenu la base pour le développement économique, politique et technologique. La compétitivité de l’industrie et de la vie de l’entreprise dépend de la direction dans ce domaine, de même que l’émergence des services liés à un service moderne et de l’économie de la connaissance. L’industrie des télécommunications est aussi une industrie importante et stratégique. Pour l’Algérie, le développement numérique peut opérer comme un fer de lance de l’appropriation de l’internet et d’en faire un des leaders dans l’économie africaine. L’Algérie doit prendre, aujourd’hui, les devants en ce qui concerne la vitesse, la bande passante et les innovations.
Geosys en est l’exemple. Alors votez…

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 3 comments

  • Bonjour,
    c’est une excellente initiative que de voir de nouveaux entrepreneur en matière de cartographie et logiciels en relation avec la cartographie.
    mais nous aimerions avoir l’occasion d’apprécié les travaux réalisés.
    par contre il est important à notre sens de vérifié les sources du rédacteur.
    je vous laisse apprécié:
    http://www.djazairess.com/fr/liberte/163523
    http://www.lexpressiondz.com/autres/multimedias/140016-win-rani-remporte-le-premier-prix.html
    ou tout simplement:
    geo.gpcdz.com et https://www.facebook.com/GeoContact?fref=ts application gratuite téléchargeable sur https://play.google.com/store/apps/details?id=dz.geocontact&hl=fr
    qui offre une navigation complètement off line et totalement gratuite.
    Respectueusement.

  • ButterflyOfFire dit :

    Bonjour,
    Leur application ressemble beaucoup plus à OSMand+ :
    https://play.google.com/store/apps/details?id=net.osmand.plus

    Et en tant que « premier contributeur en Algérie » dans le projet OpenStreetMap, je tenais seulement à préciser que la dite application utilise la base de données Libre et Open Source d’OSM.

    Pourquoi suis-je le premier contributeur sur le projet Libre OSM ?
    Lien : http://resultmaps.neis-one.org/osm-notes-country?c=Algeria
    Et ici : http://hdyc.neis-one.org/?ButterflyOfFire

    En Algérie nous n’avons pas beaucoup de contributeurs sur le projet OSM.
    Lien : http://osmstats.altogetherlost.com/index.php?item=countries&country=Algeria

    Bien évidemment il n’est pas interdit d’utiliser les données Libre et Open Data d’OSM au contraire … mais il faut mentionner que l’utilisation des données d’OpenStreetMap est un atout pour une App. Algérienne.

    Ceci dit, quelle la différence avec Google Maps dont je ne contribue plus pour mapper les deux rives de La Soummam. C’est très simple. Toutes vos données ne vous appartiennent plus une fois que vous avez contribué à titre volontaire sur Gmaps. Alors que je pourrait demander à n’importe quel moment à OSM d’effacer « MES » 49865 noeuds, mes 1563 routes « dont nationales, secondaires, tertiaires, résidentielles … », mes 458 bâtiments etc …
    Mais je ne demanderai pas ça à OSM, car ma petite commune, je l’ai cartographiée mieux que mes apports en matière de contribution sur Google Maps … Mes amis utilisent actuellement l’application OSMand, et il sont bluffé de voir que la carte évolue et qu’elle est corrigée par une communauté de volontaires, bien que ne sommes pas nombreux, je tiens à le redire.
    Maintenant si cette entreprise participe à améliorer la carte OSM déjà existante, ce serait un énorme apport pour notre carte d’Algérie virtuelle-réelle !
    Alors que certains se battent pour un « Koursi politique » Dadak ButterflyOfFire et bien d’autres volontaires luttent pour sauvegarder nos frontières administratives dans ce type de projet Libre.

    Un diabé-Ntique 😉

    • Chobo Islah dit :

      Salut ButterFlyOfFire Juste pour précision GEOSYS produit ces propre Données géographiques a partir d’images satellite la production de ces données a nécessité 6 années pour les plus grandes villes d’Algérie. l’application ne rassemble en rien OSMand+, ni les données Si tu veut vraiment participer a la cartographie algérienne je peux te mettre en contacte avec le DG de GEOSYS je le connais personnellement. Ils ont leur propre technicien pour la collecte des Données mais je sais qu’ils ont besoin de personne en freelance dans les 48 wilayas

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Belgacem Haba, inventeur à Fikra 2.0 Et le rêve devient réalité

    « Mon rêve à moi est qu’un jour je ferais quelque chose ici » nous dit Belgacem Haba en marge de la...

    Fermer