L'Entretien
0

Grand entretien avec Hassen Khelifati (ALLIANCE ASSURANCES) «LeS IT ne sont pas simplement consultés pour un achat d’ordinateur»

Hassen Khelifati, Président-directeur général de Alliance Assurances, a bien voulu répondre aux questions de IT Mag sur le rôle que jouent les TIC dans le fonctionnement de son entreprise et de la stratégie mise en place pour les généraliser pour faire face à l’arrivée de la concurrence internationale. La mobilité est là avec la 3G, […]

hassen khelifati, CEO alliance Assurances

Hassen Khelifati, Président-directeur général de Alliance Assurances, a bien voulu répondre aux questions de IT Mag sur le rôle que jouent les TIC dans le fonctionnement de son entreprise et de la stratégie mise en place pour les généraliser pour faire face à l’arrivée de la concurrence internationale.

La mobilité est là avec la 3G, qui est en déploiement. Avez-vous des applications prévues ou développées pour cela ? Et comment allez-vous utiliser la 3G dans l’évolution de votre entreprise Alliance Assurances ?
Hassen Khelifati: Nous n’avons pas attendu l’arrivée de la 3G. Depuis deux ans, Alliance Assurances innove en termes de technologies de l’Information. Notre Direction des Systèmes d’Informations est la première à avoir procédé au développement, en interne, d’applications mobiles pour smartphones sous Androïd, Blackberry et windows phone.
Nos clients peuvent ainsi localiser nos agences avec précision, faire un devis pour leur assurance automobile, habitation ou multirisque professionnelle.
Nous consommons chaque jour de plus en plus de données, utilisons les applications en ligne, partageons des informations parfois volumineuses en temps réel. L’évolution des télécommunications vers le haut débit est par conséquent une nécessité pour avoir une qualité de connexion satisfaisante.
Ce gain en rapidité est un avantage pour l’entreprise qui se transforme en efficacité opérationnelle, notamment pour nos agences qui se connectent à notre ERP via une clé pour l’ensemble des opérations métiers (souscription, sinistre, consultation d’informations pratiques..) ou simplement pour nos échanges d’e mails et recherches internet.

La pratique du métier d’assureur avec l’usage généralisé des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) a évolué. Comment utilisez-vous les IT chez Alliance assurances ?
Chez Alliance Assurances, le IT n’est pas simplement consulté pour un achat d’ordinateur. La Direction des Systèmes d’Informations est réellement considérée comme un levier de performance et d’innovation au cœur de l’entreprise. Les IT sont au cœur de notre stratégie de croissance et nous y investissons de plus en plus de ressources, car nous croyons fermement que l’Algérie va de plus en plus vers le sens de l’histoire, c’est à dire, la société de la technologie et de l’information. En 2010, Alliance Assurances s’est distinguée de la concurrence en sollicitant sa filiale ORAFINA pour développer un ERP métier « Iris » spécifique à l’assurance.Il s’agit d’un système intégré qui automatise toutes les fonctions métiers de la compagnie, accessible au siège comme en agences. Nous maintenons une cadence de développement de l’ERP soutenu. Du point de vue logistique, la Direction des Systèmes d’Informations assure la fiabilité et l’activité en continu avec trois salles machines desservant un réseau de plus 200 points avec plus de 500 accès simultanés sur nos serveurs et que nous prévoyons de doubler sous peu. Les IT travaillent également en collaboration avec la Direction Communication et Marketing pour déployer nos offres sur intranet mais aussi sur les réseaux sociaux comme facebook, devenu incontournable.

D’après l’ensemble des informations que nous avons, l’assurance auto est encore prédominante. Avez-vous prévu à très courte échéance, la déclaration électronique et  l’expertise à distance (EAD) entre le garagiste agréé et votre centre d’expertise dans un souci d’optimisation du processus de réparation lors de sinistres automobiles et libération des temps d’attente pour votre client? Et qu’en est-il de la dématérialisation des documents chez Alliance assurances ?
Nous ne divulguerons pas nos prochaines intentions en innovation TIC mais soyez certain que nous restons en perpétuelle évolution. Effectivement, le sens de l’histoire comme dit précédemment, nous oblige à y réfléchir et à se préparer constamment à ses adaptations.
L’offre actuelle de garagistes et son organisation ne permet pas d’y aller tout de suite mais nous commençons déjà par le BDG, un nouveau service que nous allons lancer incessamment avec notre filiale Algérie Touring Assistance (ATA), et qui consiste à la simple déclaration du sinistre soit à l’agence soit par téléphone à la plateforme, et la prise en charge de la réparation directe chez le réparateur désigné et suivi par la plateforme, l’assuré sera dispensé de plusieurs étapes actuelles.
Nous avons tenté dans un passé récent de mettre en place un système de tiers payant qui consiste à la prise en charge directe des réparations par les ateliers de concessionnaires et qui n’a pas donné les résultats escomptés pour plusieurs raisons notamment le non professionnalisme de certaines parties et leur volonté de tirer indûment profit du système. Nous sommes entrain d’analyser l’expérience afin de mieux l’appréhender à l’avenir et mieux servir nos assurés tout en y intégrant les nouvelles technologies.

La formation, un levier important pour le développement de l’entreprise car comme chacun le sait, une entreprise est portée par les femmes et les hommes qui y travaillent. Toutes les études montrent qu’un salarié qui acquiert des compétences nouvelles,  peut effectuer des tâches à plus forte valeur ajoutée.  Est-ce Alliance assurance forme son personnel dans les TIC ?
Alliance Assurances est un challenger qui s’inscrit dans la compétitivité en tenant compte de l’évolution du marché des assurances, de ses techniques et des moyens de traitement de l’information. La formation est l’un des leviers principaux pour motiver nos équipes, porter la croissance. Aussi, nous favorisons l’acquisition de connaissance, de normes et les méthodes d’analyse nécessaires pour une performance effective dans l’entreprise. Cela permet à nos équipes de s’adapter en permanente à l’évolution de leur métier, notamment en termes technique et technologique. La formation en TIC est donc effective pour une bonne maîtrise des aspects techniques, une bonne architecture informatique, adossée à un système informatique efficient et une ressource humaine formée, efficace et consciente du rôle qui lui incombe pour une meilleure qualité de prestation au client. Via les formations en TIC, la compagnie et son fonctionnement au diapason du monde moderne dans lequel elle évolue et dans lequel elle se veut être un acteur actif et incontournable. Nous déroulons un programme de formation a tout les niveaux et a toutes les catégories et qui consiste a des dizaines de milliers d’heures de formation et qui représente des budgets importants mais que nous considérons comme des investissements indispensables pour y survivre et faire face a un marche qui est entrain de muter surtout avec l’arrivée de la concurrence internationale.

Votre site internet (www.allianceassurances.com.dz) est ergonomique. Suivez-vous régulièrement son audience ? Et quelle est sa contribution réelle dans l’amélioration de l’image de marque de l’entreprise ?
Notre site internet est en cours de refonte complète. Vous découvrirez prochainement son nouveau look, son nouveau contenu, ses nouvelles applications en ligne. Nous voulons faire de notre site un levier de croissance et surtout une vitrine de la compagnie et ses ambitions notamment en ce qui concerne nos futures offres, l’actualité et la souscription en ligne. Avec l’arrivée de la 3G et des concurrents internationaux qui maîtrisent ce volet, ça ne saurait tarder et nous nous préparons en conséquence. Il y a une équipe qui y travaille et nous serons prêts dans pas longtemps.

Croyez-vous que les assurances se sont appropriées suffisamment  les TIC ou est-ce juste le début d’un processus de généralisation ? 
L’utilisation des TIC dans le secteur des assurances est effectivement au point de départ. Un grand potentiel de développement est devant nous pour la plus grande satisfaction de nos clients qui bénéficieront de services à distance plus souples et performants.
Nous pensons que c’est un processus qui est à ses débuts mais les choses vont s’accélérer très vite, notamment sur le mode des paiements électroniques et la souscription en ligne. L’arrivée de la concurrence internationale va stimuler le processus et nous n’avons pas l’intention de rester en marge bien au contraire nous voulons être un challenger et un acteur dynamique et important.
Notre ambition principale est de servir l’assurée et lui faciliter les processus et de mettre à sa disposition des moyens qui le servent et le confortent dans sa relation avec les compagnies d’assurances.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Mise en service d’un réseau « WiFi Outdoor » en Algérie Algérie Télécom s’allie à la  tunisienne Telnet

Un mois après le lancement de la 3G en Algérie, Algérie Télécom va lancer la téléphonie de quatrième génération (4G)...

Fermer