Dépéches
0

Hideo Kojima quitte officiellement Konami et pourrait se rapprocher de Sony

Sony vient tout juste de confirmer son partenariat avec Hideo Kojima et plus précisément son nouveau studio, Kojima Productions, qui créera des jeux exclusifs à la PlayStation 4. C’est certainement l’affaire qui aura fait couler le plus d’encre en 2015 dans le petit monde du jeu vidéo. Fin mars, alors que Metal Gear Solid 5 […]

Sony vient tout juste de confirmer son partenariat avec Hideo Kojima et plus précisément son nouveau studio, Kojima Productions, qui créera des jeux exclusifs à la PlayStation 4. C’est certainement l’affaire qui aura fait couler le plus d’encre en 2015 dans le petit monde du jeu vidéo. Fin mars, alors que Metal Gear Solid 5 entrait dans sa phase finale de développement, des signaux envoyés par Konami, indiquaient que la collaboration entre l’éditeur japonais et Kojima Production avait du plomb dans l’aile. Aujourd’hui, c’est le très sérieux site Nikkei qui officialise la nouvelle : Hideo Kojima ne travaille plus pour Konami depuis le 15 décembre dernier, après 29 ans de bons et loyaux services passés auprès du japonais. Si cette fin de collaboration n’est que la conséquence logique des événements de ces derniers mois, c’est davantage le futur du génie japonais qui intéressait les observateurs. À ce sujet, le quotidien économique précise que le créateur souhaite continuer sa carrière dans l’industrie, « peut-être avec un produit à destination des machines PlayStation ». Kojima : partir pour mieux revenir ? De là à y voir une « récupération » de la part de Sony, il n’y a qu’un pas que certains franchiront allègrement. Dans tous les cas, savoir que Hideo Kojima désire continuer à travailler dans l’industrie est une bonne nouvelle pour tous les joueurs, tant cet homme a apporté au paysage vidéoludique. Si l’intéressé monte un studio, cela pourrait être sous la forme d’un « second party », c’est à dire une société qui n’appartient pas à un constructeur, mais qui s’engage à développer des jeux uniquement sur ses plateformes. C’est par exemple le cas aujourd’hui de Quantic Dream (qui est derrière les jeux Heavy Rain, Beyond : Two Souls, et Detroit : Become Human). Nul doute que la possible apparition du maître lors de l’E3 prochain pourrait un exercice de fond et de forme potentiellement jubilatoire.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
paiement mobile 02
Le paiement mobile deviendra la norme a partir de 2018

Gartner estime que d’ici 2018 sur les marchés matures, plus de 50% des consommateurs utiliseront leur smartphone ou un wearable...

Fermer