L'essentiel
0

Imane-Houda Faraoun, ministre des Ptic au Forum d’El Moudjahid «L’installation de Windows 10 est interdite pour l’administration»

«Windows 10 permet explicitement la récupération, par Microsoft, des données et documents personnels de l’utilisateur, même les plus sensibles», a martelé Houda-Imane Faraoun lors de son intervention au Forum d’El Moudjahid (mardi 6 octobre) tout en ajoutant que «nous interdisons le upgrade vers Windows 10 pour toutes les administrations» car ajoute-t-elle, «il est impossible d’accepter […]

«Windows 10 permet explicitement la récupération, par Microsoft, des données et documents personnels de l’utilisateur, même les plus sensibles», a martelé Houda-Imane Faraoun lors de son intervention au Forum d’El Moudjahid (mardi 6 octobre) tout en ajoutant que «nous interdisons le upgrade vers Windows 10 pour toutes les administrations» car ajoute-t-elle, «il est impossible d’accepter les termes du contrat d’utilisation de cette version». En un mot, le gouvernement interdit l’installation de Windows 10 pour ses ordinateurs.

Si on ne peut nier le succès de Windows 10, ces derniers temps on entend beaucoup parler du nouvel OS de Microsoft et pas toujours en bien. Dans le contrat d’utilisation, un passage a été relevé qui donnerait le droit à la firme de Redmond d’utiliser tout ou en partie des informations et de bloquer l’utilisation de jeux piratés et des matériels non autorisés sur les appareils des utilisateurs. «Microsoft recueille des informations sur vous, vos périphériques, applications et réseaux, et votre utilisation de ces périphériques, des applications et des réseaux. Des exemples de données que nous recueillons comprennent votre nom, votre adresse e-mail, les préférences et les intérêts; la navigation, l’historique de recherches et de fichiers; les données d’appels téléphoniques et des SMS; des données de configuration de dispositifs et de capteurs et l’utilisation des applications», peut-on lire dans les conditions. Tout cela a suffi à chauffer les réseaux sociaux qui ont immédiatement répercuté l’information. Dans les grandes lignes, la firme de Redmond s’autorise via un contrat que personne ne lit à collecter un très grand nombre d’informations. Citons pêle-mêle les données issues des fichiers ouverts (contenu, durée d’utilisation…etc.), des applications lancées, des caractères tapés au clavier (afin d’améliorer les fonctionnalités d’auto complétion et de correction orthographique d’après Microsoft), des périphériques sur le réseau ou encore des données sonores en cas d’utilisation de la commande vocale. Microsoft est désormais aussi curieux que Google. Autant être clair, si vous désirez garder le contrôle sur les données récoltées par l’éditeur de Redmond, éviter de passer à Windows 10. De plus, saviez-vous qu’en utilisant Windows 10, un identifiant publicitaire unique vous est attribué, exploitable par les développeurs et les annonceurs ? Ou que par défaut, Microsoft envoie tous vos mots de passe vers ses serveurs lorsque vous associez l’ordinateur à un compte Microsoft ? Ce sont quelques-unes des informations figurant dans la nouvelle Déclaration de confidentialité de Microsoft. Les données confidentielles des utilisateurs sont devenus un véritable trésor pour les éditeurs, les régies publicitaires, mais aussi pour les agences de sécurité. Sous le prétexte de nous fournir une «meilleure expérience utilisateur», nos comportements, écrits, dires et échanges en tous genres aussi bien en local que sur Internet sont stockés et traités en permanence. Ces informations peuvent, par exemple, servir à afficher de la publicité ciblée, mais les révélations de l’affaire Snowden ont aussi prouvé que les géants de l’Internet étaient «contraints» de communiquer nos données parfois extrêmement privées tels les mails échangés sur GMail, photos partagées sur Facebook, conversations Skype, géolocalisation des téléphones, etc., à des services gouvernementaux agissant hors la loi. Nous avons contacté le responsable du Bureau de Microsoft en Algérie et nous n’avons pas eu de réponses malgré le fait que nous lui avons envoyé plusieurs mails. Comme nous n’avions eu aucune réponse du Bureau d’Alger, nous avons alors fouillé dans Internet. Microsoft rappelle que les données récoltées sont chiffrées lors de leur transport puis stockées dans des installations sécurisées. Microsoft précise recueillir une «quantité limitée d’informations» pour fournir une expérience sécuritaire et fiable. Les données recueillies sont anonymes et ne permettent pas d’identifier directement l’utilisateur. Cela signifie ni nom, ni adresse e-mail, ni numéro de compte. Microsoft promet de fournir aux entreprises, cette année encore, une mise à jour permettant de désactiver ces fonctions, tout en leur déconseillant de le faire. Par ailleurs, les données récoltées permettent à Windows 10 d’offrir aux utilisateurs une expérience personnalisée. Des informations nécessaires, notamment pour bénéficier d’une expérience complète dans l’utilisation de Cortana.  Enfin, Microsoft précise qu’«à la différence d›autres plateformes, peu importe les options de confidentialité choisies, ni Windows 10, ni aucun autre logiciel Microsoft, n›analysent le contenu de vos e-mails, de vos autres communications, ou de vos autres fichiers pour vous proposer de la publicité ciblée.»Nous avons alors contacté Elit, une filiale de la Sonelgaz, une entreprise publique, et qui est la plus grande SSII en Algérie. Boukharouba, son PDG nous dit «pour ce qui concerne le groupe Sonelgaz, nous avons pris la décision qui consiste à ne pas faire de upgrade vers Windows 10. Nous avons demandé à tous les utilisateurs de rester sur leur système d’exploitation» tout en ajoutant «Windows 10 envoie le contenu de vos disques durs locaux directement à l’un de ses serveurs. Et donc de facto, cela devient une menace sérieuse pour les sites comme le nôtre. Ceci explique les mesures que nous avons mises en place.»
Dans le monde, cela commence à bouger.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by Abderrafiq Khenifsa

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
LAPTOP 02
Selon Gartner et IDC Baisse des ventes de PC dans le monde

Les ventes mondiales d’ordinateurs personnels ont chuté de 7,7% au troisième trimestre sur les ventes d’ordinateurs de bureau dues essentiellement...

Fermer