ActuNet
0

Introduction de Red Hat en Algérie: Adex organise sa première journée Open source

Adex, avec ses partenaires Redington, HD consulting et Netsline, ont organisé, à destination des intégrateurs et  grands comptes, une journée Open source intitulée « A la découverte d’un Nouveau Monde ». « Ce que vous achetez, c’est une souscription » dira au début de son speech Chistopher Saul, Distribution sales manager, Turekey and Africa de Redhat. Il explique les […]

Adex, avec ses partenaires Redington, HD consulting et Netsline, ont organisé, à destination des intégrateurs et  grands comptes, une journée Open source intitulée « A la découverte d’un Nouveau Monde ».

« Ce que vous achetez, c’est une souscription » dira au début de son speech Chistopher Saul, Distribution sales manager, Turekey and Africa de Redhat. Il explique les différents principes et concepts de Red Hat tout en résumant la philosophie de cette entreprise américaine en disant que « Chez Red Hat, nous entendons par « Open Source » une méthode de collaboration éprouvée visant à créer des technologies. La méthode Open Source laisse à tous la liberté de consulter le code, de se former, de poser des questions et de suggérer des améliorations. ».

Pas à pas, il explique les processus pour commencer avec Redhat en disant que « pour Red Hat, le chemin le plus pratique est de commencer avec une demande ». Slide après slide, Chistopher Saul décortique non seulement les processus pour travailler avec Red Hat, mais aussi ce que peut proposer Rad Hat comme produits et services. Il sera suivi par Ismael Dhaoui, senior Redhat Architect qui commence sa session par une question : « pourquoi changer ?» en mettant en concurrence « l’innovation et l’optimisation ». Petit à petit, slide après slide, il explique les principes de la transformation numérique, où dira-t-il « les challenges sont énormes avec un coût élevé ». Passant allègrement de la technique vers l’usage, l’orateur dira que « 44% des entreprises ne sont pas prêtes à un changement » alourdissant nécessairement ses coûts de maintenance des produits existants. Il dira entre autres, « selon une étude que nous avons, 90% des coûts vont pour maintenir l’existant». À partir de ce moment, il commence à donner les solutions de changement en s’articulant sur un axiome « l’usage des IT doit changer » tout en ajoutant le module « sécurité » car dit-il « aujourd’hui la sécurité informatique est très importante pour la vie d’une entreprise ».  Passant d’un business case à un autre, l’orateur explique le choix d’une solution Red Hat avec une approche modulaire s’articulant autour de deux phases : la sensibilisation et la standardisation.  Il souligne, toutefois, que « chaque solution commune proposée par Adex et Red Hat inclut une prise en charge, une sécurité et une stabilité adaptées aux entreprises. Grâce à la sérénité totale dont vous bénéficierez en travaillant avec deux leaders du marché, vous pourrez vous concentrer sur vos clients et leur proposer des services d’excellente qualité. »

Ansible: un interpreteur

Entretemps, il fait un saut vers Ansible, qui est une plate-forme logicielle libre pour la configuration et la gestion des ordinateurs. Elle combine le déploiement de logiciels multinœuds, l’exécution des tâches ad-hoc, et la gestion de configuration. Elle gère les différents nœuds par-dessus SSH et ne nécessite l’installation d’aucun logiciel supplémentaire à distance sur eux. Les modules fonctionnent grâce à JSON et à la sortie standard et peuvent être écrits dans n’importe quel langage de programmation. Le système utilise YAML pour exprimer des descriptions réutilisables de systèmes. Il termine sa session par la formation et dira que « la formation est un élément important pour Redhat. D’ailleurs, Red Hat met à la disposition de ses clients des plateformes de formation avec des certifications ». Continuant sur la lancée, il termine sa session pour montrer que son entreprise travaille sur le long terme en disant que «RedHat vend du support sur 10 ans». Au cours de la session question-réponse, plusieurs intervenants dans la salle ont exposé leur problème ou donné des solutions à des questionnements d’autres intervenants. On se questionnait. On se donnait des réponses. On échangeait les numéros de téléphone. Cela a permis à cette petite communauté de mieux se connaitre.

Red Hat: une opportunité et une alternative

A la fin de la journée, nous nous sommes rapprochés des organisateurs pour nous donner leurs avis. « L’Algérie est une région importante pour Red Hat. Nous sommes là, avec notre partenaire ADEX pour présenter la culture Open Source aux intégrateurs et grands comptes » nous dira, en aparté, Mohamed Ramdane, responsable auprès de RedHat.  Djaoued Allal, Directeur général d’Adex et hôte de la journée « Open source » souligne que « Adex est un partenaire important auprès de Redhat. Le partenariat qu’Adex et Red Hat ont établi, tourne autour des efforts de collaboration Open Source et d’ingénierie commune. Cela reflète notre engagement envers les entreprises pour résoudre les problèmes métier car Les environnements informatiques deviennent de plus en plus complexes. Red Hat et Adex travaillent ensemble pour créer des solutions intégrées qui vous aideront à relever vos défis informatiques tout en simplifiant vos propres environnements. Adex sera un pool de ressource pour RedHat. C’est un investissement pour le monde des intégrateurs ». D’un autre côté, dira le patron d’Adex, “Redhat est en négociation avec plusieurs universités, dont l’USTO et ISI avec lesquels nous avons bien avancés, pour lancer des Redhat académy »

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Conférence de presse de Mathieu Galvani, CEO de Djezzy: RH, Mahrez, Startup, IT Stack et ePaiement au menu

Djezzy opère une entrée en force dans l'ère du digital et affiche de nouvelles ambitions pour l'année 2018. Mathiew Galvani,...

Fermer