L'Essentiel
0

iOS 5 : Quand la Pomme chatouille les nuages

C’est à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la WWDC2011, et devant plus de 5 200 personnes, que Steve Jobs a présenté comme à son accoutumée en showman accompli Ios 5, le nouveau système d’exploitation mobile d’Apple qui fera marcher tous nos iDevices dès l’automne prochain. Alors bien au-delà de l’effet suscité par la sortie […]

C’est à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la WWDC2011, et devant plus de 5 200 personnes, que Steve Jobs a présenté comme à son accoutumée en showman accompli Ios 5, le nouveau système d’exploitation mobile d’Apple qui fera marcher tous nos iDevices dès l’automne prochain. Alors bien au-delà de l’effet suscité par la sortie d’un nouveau produit estampillé de la Pomme, faut-il considérer cet os comme une révolution ou plutôt comme une évolution. Apple a-t-il pris la peine cette fois ci d’écouter les doléances de ses clients ? De prime abord ce n’est pas au niveau de l’interface que l’on risque de voir la moindre modification, peut être que l’Ios est arrivé à maturité du point de vue esthétique, même si une touche de fraicheur aurait fait un petit peu plaisir? Question mise à jour, Apple annonce que l’Ios 5 arrive avec plus de 200 nouvelles fonctionnalités et autres mises à jour?  entre autres  iMessage qui permet de communiquer entre les divers appareils sous IOS5 , le centre de notification tout droit venu de chez Android et qui faisait cruellement défaut, regroupant les diverses notifications sur le lock-screen de l’appareil, l’application Newstand ou le kiosque à journaux made by Apple, l’intégration Twitter, l’iPod Player qui s’est mué en 2 applications distinctes ; Music pour la musique et Video pour la vidéo?. Donc les détracteurs pourront toujours pester sur l’absence de Flash, du support Divx, du transfert de fichiers via Bluetooth, de l’intégration Facebook, et du mode stockage USB, etc. Bien au-delà de fonctionnalités énumérées plus haut, certaines méritent que l’on s’y attarde d’avantage, à savoir la gestion de la caméra ou les développeurs ont fait du bon boulot, car avec l’accès a l’appareil dès le lock screen, le recadrage multitouche ou le zoom avec le pincement des doigts, l’autofocus et la mesure d’exposition, et autres menu de retouches et de stockage dans le Cloud, la frontière entre iPhone et appareil photo numérique tend a s’amincir. mais ce n’est pas tout? Le nouveau Safari avec la navigation privée, l’amélioration des onglets et surtout le Safari Reader permettant d’avoir une expérience web épurée avec des pages web adaptés au support nomade dont la lecture devient un réel plaisir. Mais ce n’est pas encore tout, car la mise à jour ou Apple a le plus oeuvré est bien celle du Cloud et de la gestion sans fil.
Steve Jobs l’a clamé haut et fort : la prochaine rentrée sera celle du Cloud Computing avec sa mouture maison à savoir ICloud, et l’Ios n’échappe pas à cette tendance. Car les iDevices ont soif de liberté, et avec l’avènement de l’Ios5, vient celui de l’émancipation des appareils mobiles d’Apple de toute dépendance à autre PC/Mac et accessoirement de celles d’ITunes. Cette impression se ressent dès la sortie de l’appareil de sa boite ou son activation se fait dorénavant sans l’intermédiaire d’aucun ordinateur, et de la synchronisation qui se libère de tout câblage et qui se fait dorénavant par Wifi? Mais l’ Icloud va beaucoup plus loin , en permettant à chaque utilisateur de créer gratuitement un compte Icloud et d’enregistrer toutes ses photos, musiques – qui par ailleurs ne nécessitent plus ainsi de passer par ITunes- et autres données personnelles à travers le nuage , la capacité est limité à 5 giga pour la version gratuite ce qui s’avèrent être suffisant – vu que les musiques et les applis achetés via iTunes/App store restent enregistrés dans un espace à part. En conclusion, Steve jobs à travers cette dernière version d’Ios s’est contenté de caresser les nuages tout en gardant les pieds sur terre car isolément, ces petites mises à jour peuvent paraitre frugales, mais combinées, elles font toute la différence, cet OS comble ainsi les vides présents sur les versions actuelles de l’OS.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Galaxy S II vs Sensation vs Optimus 2x : Duel au bord de la plage

L’été est là et avec lui son lot de nouveautés, et il faut bien l’avouer, les Smartphones ont abusé de...

Fermer