L'Essentiel
0

IT Mag au Mobile World Congress de Barcelone, en Espagne Vers un monde ultra-connecté

Coup d’envoi du Mobile World Congress 2013, à Barcelone, en Espagne, dans un nouveau lieu « 2 fois plus grand que lors de la précédente édition », selon la GSMA, l’organisateur de ce salon. Boudé cette année par certains gros acteurs du marché du handset En plus de l’absence de Microsoft, pas de nouveaux smartphones haut […]

mwc2013Coup d’envoi du Mobile World Congress 2013, à Barcelone, en Espagne, dans un nouveau lieu « 2 fois plus grand que lors de la précédente édition », selon la GSMA, l’organisateur de ce salon. Boudé cette année par certains gros acteurs du marché du handset

En plus de l’absence de Microsoft, pas de nouveaux smartphones haut de gamme chez Samsung, qui a préféré la ville de New York pour le faire, ni chez Nokia. Chacun voulant lancer ses produits dans un événement propre à lui.
Cette défection va faire le bonheur des ZTE et Huawei, respectivement au 3e et au 5e rang mondial, qui vont dévoiler de nombreux smartphones. L’autre volet, qui est représenté par le système d’exploitation, a vu l’entrée sur le marché de Firefox OS. Une troisième place est à prendre derrière les intouchables Android et iOS en l’absence de Microsoft. Enfin, cette année, les fondeurs augmentent énormément la superficie de leur stand à l’image de ST-Ericsson ou Intel.
Une guerre des processeurs se précise et commence à apparaître même si le leader du secteur Qualcomm conserve une marge d’avance sur ses deux concurrents.
La 5G en invité surprise

A huit heure trente tapante, Hans Vestberg, CEO d’Ericsson, commence son speech par un « tout ce qui est connectable est connecté ». Le patron d’Ericsson vient d’introduire la 5G même si en Algérie, nous ne sommes pas encore à la 3G. Il souligne que « le changement a opéré » et l’ensemble des démos que nous avons pu voir sur le MWC de 2013 ont presque toutes trait au M2M (Machine-to-Machine) et cela dans presque tous les domaines de la vie courante. Il faut tout de même se rappeler que le même CEO avait prédit l’année dernière qu’en 2020, il y aura plus de 50 milliards d’objets qui seront connectés. Le patron de l’entreprise publique Ericsson parlera du stress que peut vivre le réseau et son évolution avance. C’est là qu’entrent en scène de petites antennes (small-cells) pour un réseau large et une meilleure utilisation des fréquences. « En 2018, il y aura dans le monde plus de 9,8 milliards de pocesseurs de terminaux mobiles dans le monde », ajoute encore Hans Vestberg et de poursuivre : « 50% auront un smartphone. » L’expérience client sera alors au summum. Continuant sur sa lancée, il parlera d’événements, comme une coupe du monde ou un match de football, qui, s’il n’est pas bien régulé, peut stresser fortement le réseau. Pour lui, « 90% de la data sera de la vidéo » et « il est clairement établi que la vidéo est la demande ». Et pour cela, le format Mpeg est intégré à la LTE. L’autre élément que le CEO d’Ericsson aborde est le Cloud et l’évolution du réseau, des éléments non seulement importants mais critiques. Et nous sommes en pleine révolution. La mobilité a pris le dessus sans oublier l’intelligence. Les Anglophones parlent de « smart ». « Pour ce qui est de 2013, le smart sera partout », conclut Hans Vestberg qui nous aura fait rêver tout au long de la demi-heure de sa « keynote ».

Joseph Ged : « Le prix des services 3G dépendra de celui de la licence »

Le CEO de Nedjma Joseph Ged a pu rencontrer quelques représentants de la presse algérienne au stand de QTel au World Mobile Congress qui se déroule actuellement à Barcelone, en Espagne. Dans une conférence de presse improvisée sur le stand de QTel, Josef Ged a parlé des entreprises Internet à l’image de WhatApps ou Viber disant que ces entreprises qui n’ont ni les mêmes charges ni les mêmes objectifs sont entrées dans le marché et il faudra faire avec. Parlant de la data, il pense que « le forfait data pre-paid est un élément intéressant » mais refuse de donner les chiffres des abonnements à la clé USB « Nternet ». Le CEO de Nedjma rassure en nous donnant rendez-vous lors de la publication des chiffres du premier trimestre de 2013 qui seront communiqués par QTel, la maison mère.*A une question sur les prix qui seront pratiqués pour la 3G, il dira en substance que le prix qui sera proposé dépendra fortement du prix de la licence et pour cela, il préconise des rencontres avec les opérateurs télécoms existants et les autorités autour de ce vaste chantier d’avenir.
Concernant les appareils qui sont mis sur le marché algérien par l’opérateur, à l’image de la tablette qui a été « importée » par Nedjma et vendue uniquement dans les boutiques de la marque. A notre question sur le développement de l’écosystème algérien en ce qui concerne les tablettes qui sont fabriquées par le constructeur algérien Condor, il répond : « Nous sommes pour sous réserve que les tablettes de Condor répondent à nos spécifications. » Enfin, pour ce qui est de QTel elle-même, l’entreprise a décidé de changer de nom et d’identité visuelle en devenant Ooredoo.

Firefox OS dévoilé

Très attendu et pressenti au MWC, Firefox OS a constitué un événement de taille. La Fondation Mozilla a présenté en avant-première la version commerciale initiale de son écosystème mobile ouvert Firefox OS et communiqué les nouveaux projets de distribution des opérateurs lors d’une conférence de presse organisée avant l’ouverture du Mobile World Congress à Barcelone. La première vague de terminaux Firefox OS sera proposée aux clients du Brésil, de Colombie, de Hongrie, du Mexique, du Monténégro, de Pologne, de Serbie, d’Espagne et du Venezuela. Pour le moment du moins.
Selon la fondation, « les smartphones Firefox OS sont les tout premiers à être intégralement fabriqués autour de normes Web ouvertes. Chaque fonction est développée comme une application HTML5 et tire profit de toutes les capacités sous-jacentes du terminal.
La flexibilité de la plate-forme permet aux opérateurs d’adapter facilement leur interface et de développer des services localisés qui répondent aux besoins uniques des clients. »
La Fondation Mozilla a collaboré avec les fabricants Alcatel, LG et ZTE pour produire les premiers terminaux Firefox OS, Huawei devant suivre plus tard dans l’année, reposant tous sur les processeurs mobiles Snapdragon de Qualcomm.

Des fenêtres intelligentes

Au niveau de l’équipementier Ericsson, un stand spécialement destiné aux fenêtres. Plusieurs types de fenêtres y sont exposés. Fenêtre-BTS, fenêtre-cellule solaire ou fenêtre qui blanchit sous l’effet de la lumière. Le responsable du stand nous explique que ce type d’utilisation est destiné au train. En effet, pour le premier exemple, la fenêtre permet de diffuser le WiFi mais aussi les GSM dans la rame de train, elle-même reliée par une BTS sur le toit d’un des wagons.
Le signal, nous dit notre interlocuteur, ne sera pas coupé ainsi.
Le deuxième exemple est une fenêtre translucide mais qui est en même temps une cellule photovoltaïque. Enfin, le troisième exemple est l’utilisation de la lumière pour opacifier une vitre.

Mobilis en prospection

Mobilis aussi était partie prenante du rendez-vous à travers une importante délégation, présidée par Saad Damma, PDG de la l’entreprise. Conférences, ateliers spécialisés, réunions de travail à haut niveau seront tenus avec les responsables des différents équipementiers télécoms, producteurs et intégrateurs de solutions techniques et marketing de l’activité de la téléphonie mobile. Une rencontre qui sera également propice à l’opérateur national à l’établissement de relations avec d’autres agents du secteur et au partage d’expériences et de connaissances avec d’autres spécialistes au moment où le pays devra faire son entrée éminente dans le monde de la 3G.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Après avoir raté le smartphone Intel s’essaie à la télévision

Un chipmaker, un fondeur, vient, après des rumeurs, d’annoncer par la voix d’Huggers Erik, Intel VP, repris par le Wall...

Fermer