L'Essentiel
0

Internet, un espace créateur d’emplois: Les jeunes et les apps

Aujourd’hui, médiatiquement, les jeunes et l’Internet forment un couple infernal. À la télé, à la radio, au journal d’information comme dans les magazines, on nous présente un internet sombre, propice aux mauvaises rencontres où les adolescents, jeunes crédules errent sans fin. Cette semaine, il y a eu plus d’une douzaine de journées, conférences et autre […]

Aujourd’hui, médiatiquement, les jeunes et l’Internet forment un couple infernal. À la télé, à la radio, au journal d’information comme dans les magazines, on nous présente un internet sombre, propice aux mauvaises rencontres où les adolescents, jeunes crédules errent sans fin. Cette semaine, il y a eu plus d’une douzaine de journées, conférences et autre rencontres estudiantines.  Ces rencontres tournaient essentiellement dans la création d’application et donc de contenu car Internet est un espace de communication fantastique qui offre une multitude de possibilités pour s’exprimer, dialoguer, s’informer, jouer et travailler.… Cette jeunesse voulait retrouver sa pertinence dans la construction de ponts entre la vie estudiantine et la société. La contribution apportée par Internet à la reconstruction d’espaces et de pratiques de participation, à la formation et à la constitution d’un écosystème dynamique. De plus, un rapprochement des jeunes et l’entreprise n’apparaît pas de façon implicite dans le changement, mais constitue une conséquence de l’interaction entre la technologie et la société. En effet, ces dernières années, la vie des écoles et des universités est de plus en plus rythmée par d’innombrables compétitions, dont les phases éliminatoires mobilisent parfois des milliers d’étudiants. Certains étudiants y consacrent d’ailleurs une bonne part de leur temps, quitte à plancher soirées et week-ends, voire à manquer les cours, afin de mieux préparer ces épreuves. Le constat fait au travers de presque l’ensemble de ses journées avec des discussions avec les ingénieurs rencontrés suggèrent de dépasser la rhétorique au sujet des jeunes et les TIC, et d’adopter une analyse multidimensionnelle intégrant des études sur les nouveaux métiers, une approche sociologique du changement social et des études sur sa participation au développement. Les raisons de cet engouement? Les challenges et autres concours. Un tremplin de prestige vers le monde de l’entrepreneuriat dédié aux étudiants et jeunes diplômés, créateurs d’entreprises à fort impact social. Ensuite, le fun et le plaisir de se mesurer à d’autres équipes, surtout lorsqu’il s’agit de compétitions internationales et permettent de multiplier les contacts utiles avec des responsables d’entreprise voire, in fine, soit de décrocher un poste de travail ou alors de lancer sa propre start-up. Dans bien des cas, la compétition étudiante débouche en effet sur la création d’une activité, ou le lancement d’une start-up et elle contribue à entretenir la flamme de l’innovation.

Sommaire

3e Bside Alger:  Un savoir-faire reconnu

Algeria 2.0, troisième version: Une agora dédiée au digital

Compétition Algeria 3GCup: Le talent à l’état brut

 Meriem Adouane,  lauréate du 1er Start-up  Week-end Women: «Avec pharmApp,  vous pouvez trouver  facilement une pharmacie»

 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by Abderrafiq Khenifsa

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Meriem Adouane, lauréate du 1er Start-up Week-end Women: «Avec pharmApp, vous pouvez trouver facilement une pharmacie»

Merieme Adouane est fait partie de l’équipe qui a gagné la première place au concours Startup Weekend Women. Elle a...

Fermer