L'Essentiel
0

Journée Forum Clusters: Se parler, s’écouter, échanger

Au cours de la dernière décennie, la recherche pour l’amélioration des stratégies de développement économique local ont abouti sur la création de Cluster régional ou national, qui a été d’ailleurs une partie du débat de la journée et qui s’est terminé par «national». L’initiative prise par le ministère de l’Industrie et des Mines d’organiser cette […]

Au cours de la dernière décennie, la recherche pour l’amélioration des stratégies de développement économique local ont abouti sur la création de Cluster régional ou national, qui a été d’ailleurs une partie du débat de la journée et qui s’est terminé par «national». L’initiative prise par le ministère de l’Industrie et des Mines d’organiser cette journée avec le WTC intitulée « Forum des Clusters : innovation et avantage », en présence d’un nombre important d’opérateurs économiques et d’universitaires a permis d’engager un débat. Cette approche de la clustérisassions est elle portée par des politiques industrielle et technologique dira Rabéa Khalfi, Secrétaire général du ministère de l’Industrie et des Mines tout en ajoutant que « «les clusters me paraissent être une forme d’organisation et de collaboration privilégiée pour élever la compétitivité de notre économie […] et en bâtissant une industrie innovante, pérenne, créatrice de valeur ajoutée, pourvoyeuse d’emplois et garante d’une économie diversifiée». Les pouvoirs publics dit elle doivent voir « les clusters comme un maillon important de notre stratégie pour localiser un maximum de valeur ajoutée en intégrant tous les talents, toutes les initiatives et toutes les énergies». Dans son speech d’ouverture, Ali Boumediene, directeur général de Bomare compagny dont l’étendard est Stream système donnera un historique de sa société tout en insistant sur sa collaboration avec les universités et en indiquant qu’il compte accroitre son taux d’intégration pour une tranche de produit à 75%. Il rappelle qu’un partie de sa production est exporter dans plus d’une dizaine de pays à travers l’Europe et l’Afrique.
Les trois panels, agroalimentaire, mécanique de précision et numérique et électronique ont été animés où l’on sentait la passion des opérateurs économiques, qui sont presque tous des universitaires et une grande partie sortie de l’ENP – Ecole Nationale Polytechnique-
Il est à noté qu’il y a eu trois accords qui ont été signé sur place. Le premier concerne un partenariat entre l’ENP et la jeune cluster «mécanique de précision». Le second concerne, lui aussi, un partenartiat entre ADC- Algerian Cluster Numérique- et l’ESI – Ecole Supérieur d’Informatique-. Quand au troisième, il s’agit du lancement d’un master en management de cluster et réseaux territoriaux pour la prochaine rentrée universitaire avec TEMA -Institut de formation technologie et management- et le WTC -World trade Centre Algiers- car apprendre c’est d’abord comprendre.

 

 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
GeekWeek 398: Effets d’annonce et réalité

L’Algérie était la semaine dernière à l’heure de la gouvernance de l’internet. Une Conférence africaine a été organisée en collaboration...

Fermer