L'Essentiel
0

La 3G est lancée en Algérie

L’ARPT- Autorité de régulation des Postes et télécom- vient de « achevé ses travaux d’examen des nombreuses offres commerciales tant permanentes que de lancement déposées auprès d’elle par les opérateurs de téléphonie mobile détenteurs de licence 3G. » lit-on sur le communiqué mis en ligne sur son site (www.arpt.dz). elle ajoute qu’elle a  » adressé à ces […]

Young adult using a smart phoneL’ARPT- Autorité de régulation des Postes et télécom- vient de « achevé ses travaux d’examen des nombreuses offres commerciales tant permanentes que de lancement déposées auprès d’elle par les opérateurs de téléphonie mobile détenteurs de licence 3G. » lit-on sur le communiqué mis en ligne sur son site (www.arpt.dz). elle ajoute qu’elle a  » adressé à ces derniers un avis d’absence de réserve aux dites offres. » et  » peuvent désormais procéder au lancement commercial de leur service 3G dans leurs wilayas respectives de déploiement conformément au cahier des charges »En d’autres termes, les 3 opérateurs télécom mobiles peuvent lancer leurs opérations commerciales tout en leur disant que « des contrôles a posteriori permettront de s’assurer du respect de ces obligations » en ce qui concerne la « protection du consommateur ».
Et pour la première fois, l’ARPT met le consommateur en pôle position et lui prodigue de l’aide sur son site internet.
En direction des opérateurs sont tenu de «  séparer strictement les deux licences GSM et 3G en dépit de l’exception accordée par l’Autorité de régulation aux opérateurs de la commercialisation d’une carte SIM/USIM commune aux deux numéros GSM/3G pour les  abonnés qui en expriment le souhait à l’opérateur. » . Tout cela pour que  » transparaisse dans les revenus engrangés au titre de chacune d’elles [licence 2G et licence 3G] afin que les redevances assises sur le chiffre d’affaires de l’une ou de l’autre,  ne souffrent pas d’ambigüité. »
En ce qui concerne le double numéro, l’ARPT a tranché: «  utiliser le numéro GSM sur le réseau 3G est n’est pas autorisé pour l’heure par le régulateur »
L’ARPT avait procédé, le 14 octobre dernier, à la déclaration des attributaires provisoires des licences 3G, à savoir les trois opérateurs de téléphonie mobile opérant en Algérie. L’appel à concurrence avait été lancé le 1er août 2013.
La décision d’introduire le haut débit mobile à travers l’octroi de la licence 3G avait été prise en juillet par le gouvernement.Les trois opérateurs (Mobilis, Ooredoo et Djezzy) se sont dits « prêts » pour son lancement effectif en décembre.
Au cours de ces dernières années, le lancement de la 3G avait été maintes fois annoncé puis reporté

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Lancement des offres de Mobilis

Grand coup de l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis. La légende du football argentin Diego Armando Maradona était à Alger dimanche...

Fermer