L'Essentiel
0

La compagnie aérienne se paie une nouvelle Toile

La compagnie aérienne nationale Air Algérie a relooké son site Internet (www.airalgerie.dz) pour s’adapter au goût du jour. Son design a été changé. Il apporte du nouveau. Les responsables ont compris une chose fondamentale : il y a quelques années, le site plaquette pouvait servir de prétexte à un début de présence sur le Net. […]

La compagnie aérienne nationale Air Algérie a relooké son site Internet (www.airalgerie.dz) pour s’adapter au goût du jour. Son design a été changé. Il apporte du nouveau. Les responsables ont compris une chose fondamentale : il y a quelques années, le site plaquette pouvait servir de prétexte à un début de présence sur le Net. Mais de nos jours, cette première génération de sites ne fait que desservir celui qui la conserve. Le contenu n’est pas forcément obsolète, néanmoins il doit être redéployé pour ne plus donner une image complètement dépassée. Air Algérie, qui a terminé le renouvellement de sa flotte, voulait aussi donner d’elle une image de modernité. De plus, le «ciel algérien» s’ouvre de plus en plus à la concurrence sur le réseau international et pour rester dans la course et maintenir ses parts de marché, il lui fallait investir dans ce support de communication qui a révolutionné le process de plusieurs métiers dans le monde.
Il faut savoir qu’Internet s’impose depuis plusieurs années comme un canal incontournable de distribution dans l’industrie du voyage. Internet et le «www» ont permis, entre autres, aux compagnies aériennes de mettre en place des sites transactionnels permettant de vendre directement leurs produits aux consommateurs. Mis à part la capacité à prodiguer des conseils de voyage personnalisés, les sites Internet permettent désormais de remplir les fonctions traditionnellement dévolues aux agences de voyages, soit la distribution de l’information et les réservations. Par ce site, Air Algérie se prépare aussi à l’introduction du billet électronique, qui est en fait un itinéraire-reçu contenant un numéro de confirmation et permet au voyageur de se présenter à l’aéroport avec seulement son numéro de confirmation et une carte d’identité ou passeport pour obtenir sa carte d’embarquement. Le billet électronique rend la préparation au voyage moins stressante pour les touristes ou vacanciers et permet aux compagnies aériennes d’économiser trois milliards par an (estimations de l’Association internationale du transport aérien -IATA).

{{Quelles sont les innovations apportées ?}}

Le site est en deux langues (français et anglais). Les sites unilingues, c’est de la préhistoire. Il permet de rechercher des vols ou de choisir son itinéraire. Une rubrique «découvrez l’Algérie» a été introduite pour donner envie de venir visiter ce pays méditerranéen et qui a le plus grand désert du monde. Un clin d’?il au secteur touristique ! Dans son message, Tayeb Benouis, PDG de la compagnie, écrit : «Parmi tous les challenges que j’ai eu à relever tout au long de ma carrière, la mise en place du site Web d’Air Algérie est l’un de ceux qui me tenait le plus à c?ur. Sa réalisation donne une nouvelle image d’Air Algérie pour laquelle nous nous attelons actuellement à accomplir à travers toutes nos actions.» Dans la perspective d’éviter les désagréments, ce site a été mis en place avec toutes les fonctionnalités nécessaires pour vous assister dans l’organisation de votre voyage, en ayant mis en place un système de vente en ligne (réservation et paiement en ligne).
L’internaute trouvera aussi d’autres rubriques utiles : «Guide du passager», «Services à bord», «Les réductions commerciales» et même «Les questions les plus fréquentes». Par exemple : quel est le délai minimum pour réserver sur Internet. Réponse : vous devez réserver au minimum 5 jours avant la date de départ. Il y a également une carte où vous pouvez voir toutes les destinations d’Air Algérie dans le monde.
L’ancienne version du site Web de la compagnie ne mettait en évidence aucune promotion, alors qu’elle a réservé une large place à l’emprunt obligataire pour financer l’achat d’avions. Un thème certes important mais qui n’intéresse de prime abord que les banquiers et les souscripteurs. La compagnie aérienne doit gagner d’autres défis : elle ne fait partie d’aucune alliance qui lui aurait permis un maximum de compétitivité et de rentabilité. Le cumul des miles au profit des passagers n’existe pas. Une formule adoptée pourtant par Air France (Flying Blue) et Qatar Airways au départ et à destination d’Alger.
Petite remarque néanmoins : Air Algérie s’est jusque-là montrée très discrète en matière de communication sur Internet. Va-t-elle changer de comportement et développer une véritable campagne pour se faire connaître à travers le Web d’autant plus que ses clients se trouvent aussi hors d’Algérie ? En cette période estivale, le réseau France par exemple a fait le plein. Les immigrés aiment bien revenir au pays pendant cette période et les offres sont multiples entre les compagnies aériennes et maritimes. Air Algérie devra saisir l’opportunité du Net pour séduire et capter une clientèle de plus en plus nombreuse.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Une plate-forme technologique sur les autoroutes du ciel…

Le nouveau terminal de l'aéroport international d'Alger a pour objectif d'offrir à la capitale une belle vitrine. L'Etat a consenti...

Fermer