L'Essentiel
0

La compagnie fête ses 50 ans  La CAAR se renforce par son progiciel ORASS

La compagnie algérienne d’assurance et de réassurance (CAAR) a fêté dimanche, 9 juin, ses cinquante ans. En cinq décades, l’entreprise a réalisé de belles prouesses, en matière de management, de rénovation, de partenariat, de communication. Concernant ce dernier volet, la CAAR est, et le mot  n’est pas fort, passé du tout au tout. Ainsi, la […]

assuranceLa compagnie algérienne d’assurance et de réassurance (CAAR) a fêté dimanche, 9 juin, ses cinquante ans. En cinq décades, l’entreprise a réalisé de belles prouesses, en matière de management, de rénovation, de partenariat, de communication. Concernant ce dernier volet, la CAAR est, et le mot  n’est pas fort, passé du tout au tout. Ainsi, la compagnie algérienne d’assurances et de réassurances dispose aujourd’hui d’un système d’information intégré, ce n’est pas rien. Pour mettre en place un tel système, la CAAR a mis le paquet ;  elle a investi dans d’énormes moyens informatiques de dernière génération technologique, le but étant d’offrir de meilleurs services sécurisés à ses clients. Ces performances, et d’autres, la direction de la compagnie en a parlé, lors de la cérémonie de célébration de dimanche dernier. Cette entreprise utilise, par exemple, un progiciel appelé ORASS. Il est doté de puissantes capacités dans le domaine de l’assurance. ORASS permet ainsi une gestion décentralisée des opérations techniques d’assurance et d’une façon continue. Le progiciel ORASS gère tous les produits commercialisés par la compagnie selon un référentiel unique pour l’ensemble du réseau de distribution. Son architecture lui permet de s’adapter à toutes les tailles d’organisation, explique la  CAAR. La compagnie est dotée d’un réseau de communication national, à distance, devenu incontournable pour passer du simple poste de travail personnel au réseau informatique connu aujourd’hui. Un matériel informatique moderne ainsi que des équipements informatiques modernes ont été acquis par la CAAR. Cette démarche engagée en 2006 s’est achevée en 2007 et a touché l’ensemble des structures de la compagnie.  La CAAR, c’est  16 milliards de dinars de chiffre d’affaires  en 2012. Ses  fonds propres ont fortement  évolué pour atteindre 17,4 milliards de dinars, selon son PDG, Brahim Djamel Kassali.  La CAAR,  c’est aussi un réseau commercial dense de 134 agences à travers le territoire  national. M. Kassali veut mettre la CAAR aux standards internationaux. Cela est possible, car, il y a  « une amélioration constante »  de tous les indicateurs techniques et financiers. Le PDG de la CAAR qui a fait une rétrospective de l’évolution de la compagnie indique  que de 1963 à 2013, « de nettes améliorations et des bonds  considérables ont été enregistrés ».  La CAAR a été créée en 1963 en tant que Caisse d’Assurance et de réassurance chargée de la cession légale dans le but de permettre à l’Etat algérien de contrôler le marché des assurances. Les différentes phases de restructuration du marché algérien (monopole, fonctionnarisation du réseau, spécialisation, création de la compagnie centrale de réassurance -C.C.R., création de la compagnie algérienne des assurances  -C.A.A.T.) ont déterminé les activités et les spécialités de la CAAR principalement dans la gestion des risques industriels. Depuis les réformes économiques introduites par les lois de 1988, la CAAR a été transformée en société par actions dont le ministère des Finances est l’unique actionnaire. Le capital social actuel est de l’ordre de 4 milliards de dinars entièrement libéré.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Après une période difficile Huawei revient sur le marché algérien

Très discret jusque-là sur ce marché en Algérie, Huawei vient d’annoncer le lancement prochain de plusieurs gammes de téléphones dont...

Fermer