L'Essentiel
0

La descente aux enfer de IE

Pendant longtemps, IE -Internet Explorer- de Microsoft était en position de leader dans le marché des navigateurs et comme le monde change, le marché des navigateurs aussi. IE a perdu des parts de marché et la baisse ne s’arrête pas. On revient un peu plus de 10 ans en arrière, en 2002 quand il n’y […]

battle_OSPendant longtemps, IE -Internet Explorer- de Microsoft était en position de leader dans le marché des navigateurs et comme le monde change, le marché des navigateurs aussi. IE a perdu des parts de marché et la baisse ne s’arrête pas. On revient un peu plus de 10 ans en arrière, en 2002 quand il n’y avait pas de Chrome, ni Firefox et encore moins Opera. IE de Microsoft, enposition dominante, avait un énorme 86% de la part de marché de la navigation Internet.
Le marché devait s’ouvrir et ne pas laisser quelqu’un dominé totalement le marché. L’évolution des besoins du monde des navigateurs en ligne auquel il faut ajouter le besoin de sécurité, de vitesse et une meilleure apparence ont fait la naissance de Mozilla Firefox, Chrome et de Safari sans oublier Opéra.
Aujourd’hui , selon les dernier chiffre, la part de marché d’IE a plongé en dessous de 9% et Microsoft devra soit trouver une amélioration inattendue et révolutionnaire du navigateur , ou alors il sera voué à disparaitre au cours des deux prochaines années .

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Rumeurs

Dans les contrées qui ne produisent pas de technologies ni d’innovations, en évitant le découpage disciplinaire classique des sciences, nous...

Fermer