L'Essentiel
0

La « Halley-Touch »

Mettant l’accent notamment sur l’apport du multimédia dans le marché du mobile algérien, M. Patoine a précisé que Nedjma a permis l’envoi de milliers de messages multimédia (MMS) et le téléchargement de plus de 450 000 sonneries, 220 000 jeux, 200 000 logos, 1 300 vidéos, à cela s’ajoute plus de 200 000 visites du […]

Mettant l’accent notamment sur l’apport du multimédia dans le marché du mobile algérien, M. Patoine a précisé que Nedjma a permis l’envoi de milliers de messages multimédia (MMS) et le téléchargement de plus de 450 000 sonneries, 220 000 jeux, 200 000 logos, 1 300 vidéos, à cela s’ajoute plus de 200 000 visites du site web et plus de 4 200 000 visites Wap.
M. Patoine précise encore que Nedjma offre des services modernes tels que l’appel en conférence, le chat par SMS, le «Push-to-talk» ou la consultation de boîtes électroniques. L’ex-patron de Wataniya Télécom Algérie a également mis l’accent sur la couverture réseau, indiquant que depuis le 22 décembre, Nedjma couvre les 48 wilayas et 70% de la population, soulignant que cette couverture a été réalisée grâce à l’installation de plus de 1 200 BTS. Il précise surtout que le réseau Nedjma est doté de la dernière génération des technologies mobiles, fournies par des équipementiers leaders mondiaux dans le domaine, qui permettent le transfert de la voix et des données via le GPRS et EDGE avec une qualité inégalable en émission et en réception.
Il rappelle également que Nedjma a proposé durant cette année 2005 une gamme complète de produits et de services des plus innovants sur le marché : la Carte Nedjma, offrant toujours les meilleurs avantages grâce aux bonus de recharge allant jusqu’à 100%, la Carte Star aux avantages exclusifs tels que le bonus de réception et les 5 numéros choisis, des forfaits individuels innovants comme le Forfait partagé, des solutions entreprise révolutionnaires (Duo perso/pro – une puce,
2 numéros). «Nedjma, c’est aussi une tarification claire, à la seconde après la première minute de communication, lancée pour la première fois en Algérie par Nedjma. L’abonné ne paye que ce qu’il consomme. Il y a lieu d’évoquer aussi la baisse considérable des prix de la communication vers l’international [l’international au prix du local vers le fixe de certains pays], lancé durant l’été», a précisé encore M. Patoine, visiblement ravi de quitter son poste et de repartir au Canada se plier à son hobby préféré, la motoneige.
Enfin, l’ancien PDG de Nedjma a indiqué que Wataniya a investi 1 milliard de dollars, mais n’a pas révélé le chiffre d’affaires réalisé en 2005 par l’opérateur à la couleur orange.
Pour sa part, le nouveau PDG de WTA, André Halley, avec sa dégaine impressionnante, son sourire du coin, il affiche ses ambitions pour 2006 et ne semble pas impressionné par la taille grandissante de nombre d’abonnés de ses concurrents directs Mobilis et surtout Djezzy.
«Avec la couverture complète du territoire national et un réseau compétitif, on va donner du fil à retordre à nos concurrents. Nos campagnes seront plus agressives dans le domaine du commercial et du marketing», dit-il. Toujours en misant sur le multimédia, le nouveau PDG affiche déjà sa différence avec son prédécesseur en proposant des solutions d’entreprises pour les PME et PMI. «Nous pouvons offrir des services Internet à haut débit pour les petites entreprises», a tenu à déclarer le nouveau responsable de Nedjma.
En aparté, et interrogé sur le marché actuel du mobile et son éventuelle saturation, M. Halley a estimé que le marché reste ouvert et chaque opérateur peut prétendre à une part raisonnable. Concernant le GSM à voix, M. Halley dira : «Le mobile est avant tout multimédia ou ne l’est pas. Et Nedjma a opté pour le multimédia dès son installation. La voix est devenue aujourd’hui secondaire.» Concernant les millions d’abonnés comptabilisés par l’ARPT, M. Halley préfère parler «d’abonnés actifs et qui renouvellent leurs crédits».
Enfin, pour ce qui est d’un éventuel changement au niveau du staff de WTA, M. Halley s’est montré conciliant et a indiqué qu’aucun changement n’est envisagé pour le moment chez Nedjma. Avec ce nouveau PDG, qui, visiblement, possède une vision américaine du marketing, Nedjma va vraisemblablement passer de la phase installation à la phase commerciale.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Sommaire IT Mag n°80

- e-marketing en entreprise Les jalons du e-commerce en Algérie posés 4 - D'après les chiffres du CNIS L'importation des...

Fermer