edito
0

La prochaine révolution

Big Data. Nouveau néologisme ou nouveau concept. Big Data est une expression anglophone qui désigne des ensembles d’informations toujours croissants et de plus en plus hétérogènes qu’ils en deviennent très difficiles à traiter, afin de détecter des phénomènes toujours plus subtils, de prendre des décisions toujours plus pertinentes – et au final, de renforcer des […]

Big Data. Nouveau néologisme ou nouveau concept. Big Data est une expression anglophone qui désigne des ensembles d’informations toujours croissants et de plus en plus hétérogènes qu’ils en deviennent très difficiles à traiter, afin de détecter des phénomènes toujours plus subtils, de prendre des décisions toujours plus pertinentes – et au final, de renforcer des positions ou d’en occuper de nouvelles.  Cela a commencé par l’analyse du comportement du consommateur : mieux le connaître et surtout mieux lui vendre.  Et cela a grossi et à ouvert l’appétit à d’autres domaines. Le flot de données devient tellement important que le Big Data est considéré comme l’un des plus grands challenges de cette décennie car ses perspectives sont infinies notamment pour comprendre les tendances industrielles, l’analyses d’opinions, l’épidémiologie ou analyses de réseaux, des correspondances sémantiques, des cartes, de la lutte contre la criminalité ou pour la sécurité.
De plus, il faut voir cela sous différents angles : l’individu et l’entreprise qui, sous les effets d’une interconnexion toujours plus grande et d’un coût de stockage de plus en plus bas, sont entrés dans une ère d’inondation informationnelle, ce qui n’a pas laissé indifférent un certain nombre d’entreprises qui veulent s’accaparer ce domaine. Mais le chemin vers cet eldorado des données est semé d’embûches car l’obstacle le plus visible est justement la grande masse d’informations à traiter qui dépasse largement les technologies traditionnelles de l’informatique et les bases de données ; car rien ne sert d’extraire la moelle d’une montagne de données si personne ne peut la comprendre et l’interpréter. Il faut, pour cela, aller ailleurs, raisonner différemment, voire changer de modèle… Statistiques, nouvelle base colonne, architecture distribuée? Toujours est-il que le foisonnement d’idées, de concepts, de chemins et de changements de focale est dans ce domaine aujourd’hui, car la frugalité informationnelle est derrière nous.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Il part en solo à la conquête du marché de la tablette Microsoft serait-il devenu « maso » ?

Le voile est enfin levé sur le fameux filet imprimé sur les cartons d’invitation envoyé aux journalistes pour la circonstance,...

Fermer