L'Essentiel
0

La technologie digitale transforme le paiement et le commerce : Algérie Poste lance une plateforme ecommerce

« Avec plus de 18 millions de clients et 3500 bureaux, Algérie Poste lance sa plateforme de epaiement et ecommerce » déclare  Imene-Houda Feraoun lors de la conférence de presse  après l’inauguration officielle avant d’ajouter «Algérie Poste s’adresse uniquement à ses clients à travers cette plateforme pour faire de la vente sur Interner à travers […]

« Avec plus de 18 millions de clients et 3500 bureaux, Algérie Poste lance sa plateforme de epaiement et ecommerce » déclare  Imene-Houda Feraoun lors de la conférence de presse  après l’inauguration officielle avant d’ajouter «Algérie Poste s’adresse uniquement à ses clients à travers cette plateforme pour faire de la vente sur Interner à travers un bureau de poste virtuel car la loi sur le commerce électronique n’est pas encore promulguée».

 

La cérémonie de lancement de la plateforme de epaiement et ecommerce d’Algérie Poste s’est déroulée en présence de Mouatassam Boudiaf, ministre délégué chargé de l’Economie numérique, Younès Jibril, secrétaire général de l’Union africaine des télécommunications, Mohamed Ahmed Nacer,président de l’ARPT, Boualem Djebbar, président de l’ABEF,  Nacer Sayeh, directeur général d’Algérie Poste, Nawel Benkritly, directrice générale de la Satim, et de l’ambassadeur de Russie en Algérie. Baridinet, la plateforme de epaiement et de ecommerce développé dans le cadre de la modernisation de la Poste, est mise sur le marché algérien à destination des plus de 18 millions de ses clients. Cette opération de grande envergure permet à Algérie Poste d’entrer de plein pied dans le monde digital mais aussi de faire migrer ses carte de retrait vers le standard EMV qui permet de faire du epaiement et d’être prête pour le ecommerce. « Dans un premier temps, ce sera 5 millions de carte qui seront mise sur le marché » dira Nacer Sayeh, DG d’Algérie Poste, ce qui va permettre à cette entreprise publique d’aller vers l’EMV qui est depuis 1995 le standard international de sécurité des cartes de paiement ou cartes à puce, avant d’ajouter que « tout peut se faire à travers notre site Baridinet. Que ce soit pour ouvrir un compte CCP, demander une carte de paiement mais aussi la création et l’utilisation d’une boutique virtuelle». Addahbia, nom de la carte électronique, permettra d’effectuer tous types de  transactions financières sur internet à travers des boutiques virtuelles mais aussi le  règlement des achats chez les commerces disposant de TPE –terminaux de paiement electronique-. «Aujourd’hui, les boutiques virtuelle seront dans le site de Baridinet et l’achat sera sécurisé» nous dit Stof, responsable du projet «la technologie digital offre de nouvelle possibilité et de nouvelles opportunités qu’Algérie Poste prend en charge grâce à cette plateforme que nous mettons à la disposition de nos clients»

Des entreprises algériennes partenaires de cet opération

La carte électronique d’Algérie Poste est fabriquée à Rouïba par la société HB Technologie qui est certifié Mastercard et peut fabriquer des cartes EMV. Le standard EMVCo – supervisé par six organisations membres d’EMVCo – American Express, Discover, JCB, MasterCard, UnionPay et Visa – existe pour faciliter l’interopérabilité et l’acceptation des transactions de paiement sécurisées à l’échelle mondiale. Pour cela, il existe des spécifications EMV et les procédés de test associés. Cela inclut, sans s’y limiter, à l’évaluation des cartes et des terminaux, l’évaluation de la sécurité et la gestion des problèmes d’interopérabilité. Plusieurs possibilités sont offertes tel que des spécifications EMV basées sur une puce de contact, une puce sans contact, une application de paiement commune (CPA), une personnalisation de carte et une tokenisation.  En Algérie HB technologies est certifié Mastercard.

 

Audit sécurité par Intervalle technologie

Intervalle Technologie, une entreprise algérienne, est le partenaire et intégrateur qui accompagne Algérie Poste pour la partie sécurité du PCI-DSS. BPC, société de  développement de logiciel russe, quant à elle, fournit le progiciel de monétique ‘Smart Vista’. «Dans le cadre de ce projet, nous avions une mission de conseil dans le cadre du PC-DSS» nous dit Sofiane Chafai, manager auprès d’Intervalle technologie, une entreprise algérienne crée vers les années 2000. Comme nous le dit son manager, Intervalle a été jusqu’en 2006 beaucoup plus comme un centre de vulgarisation et de formation dans le domaine la cybercriminalité. Ce centre de White hacker a permis de certifier «plus de 150 personnes » dans ce domaine en s’articulant autour d’EC Concil pour la certification. Son manager ajoute qu’il a fallu attendre l’année 2010 pour que le marché soit mature et que la demande en sécurité informatique soit mieux posée. « Il faut savoir que la sécurité informatique est un savoir mais aussi une culture» explique-t-il. Dans le cadre du projet avec «Algérie Poste, notre travail consistait à faire un audit pour la conformité et à construire un socle pour que les règles de la sécurité informatique soient respectées ».

Et enfin, le troisième partenaire BPC, fondée en 1995 est une société de développement de logiciel, installé en Suisse, quant à elle, fournit le progiciel de monétique ‘Smart Vista’.  Présente dans 58 pays, BPC Banking Technologies offre des solutions de paiement pour plus de 160 clients qui incluent des institutions financières de premier plan.  La technologie digitale transforme le paiement et le commerce

 

Norme PCI DSS

La norme de sécurité de l’industrie des cartes de paiement (Payment Card Industry Data Security Standard ou PCI DSS) est un standard de sécurité des données pour les principaux groupes de cartes de paiement tels que Visa, MasterCard, American Express, Discover et JCB. Les autres groupes ne font pas partie de cette norme.

La norme PCI DSS est établie par les fournisseurs de cartes de paiement et est gérée par le Conseil des normes de sécurité PCI (forum international ouvert pour l’amélioration, la diffusion et la mise en œuvre de normes de sécurité pour la protection des données de comptes). Ce standard a été créé afin d’augmenter le contrôle des informations du titulaire de la carte dans le but de réduire l’utilisation frauduleuse des instruments de paiement.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
L’Arpt autorise les ISP à lancer le Wifi Outdoor

L’Arpt vient de délivrer des licences pour du Wifi outdoor ou Wifi urbain aux ISP qui exercent en Algérie à...

Fermer