26503040
L'Essentiel
0

La téléphonie et la mobilité

Le Paging consiste à envoyer par diffusion a un petit terminal de poche un bip sonore ou un petit message alphanumérique. La communication est unilatérale (techniquement c’est la liaison simplex). Le message est transmis par minitel ou par l’intermédiaire d’une opératrice. De ce fait, les techniques mises en œuvre pour le paging sont simples. Il […]

Le Paging consiste à envoyer par diffusion a un petit terminal de poche un bip sonore ou un petit message alphanumérique. La communication est unilatérale (techniquement c’est la liaison simplex). Le message est transmis par minitel ou par l’intermédiaire d’une opératrice. De ce fait, les techniques mises en œuvre pour le paging sont simples.
Il n’en est pas de même de la téléphonie mobile qui en plein essor, soulève de nombreuses questions notamment :
La bidirectionnalité de la communication, le nombre de communication a établir en même temps ont conduit au concept de communication cellulaire. Une cellule est une zone dans laquelle les fréquences utilisées appartiennent a un même ensemble. Deux cellules adjacentes ne devront pas utiliser le même ensemble de fréquences.
Le téléphone portable ou mobile permet de recevoir ou de passer des appels de n’importe quel endroit. Un quart de la population mondiale utilise aujourd’hui ce moyen pour téléphoner, quelque 800 millions de téléphones portables sont en usage et trois algériens sur quatre en possèdent un, d’après les déclarations du ministère des TIC.
Accessoire emblématique de la fin des années 90, le GSM est devenu indispensable. Qu’il nous aide, nous rassure ou nous agace, il a profondément changer notre vie.
Il n’y a pas si longtemps encore, nous étions réticents face a cette nouveauté et n’imaginons pas a quel point il deviendrait indispensable. On se disait :»Non, ça jamais!» et puis, au fur et a mesure, on finit pourtant par se laisser tenter. Et voila aujourd’hui impossible de résister plus longtemps.
A L’heure où j’écris cet article plus de 700 millions de petites bébêtes sonnent à chaque instant dans le monde. Des grand-mères aux petits enfants, tout le monde a son forfait, son numéro, sa messagerie. Depuis qu’on l’a, on se demande comment on faisait avant. Et c’est vrai le GSM a pas mal d’avantages. A n’importe quelle heure, on peut savoir ou on est, ce qu’on fait et avec qui on est. Parlons des gens pour qui le GSM est plus un gadget qu’un outil de travail. On a déjà assisté a cette scène navrante du type qui, avant meme de s’être assis a la terrasse du café le plus cool de la ville, sort son GSM, tel un co-boy dégainant son révolver.
Autrefois le jeune amoureux devait se débrouiller pour connaître le nom de celle qui lui avait fait tourner le cœur.
Aujourd’hui, il faut avoir son GSM, et celle-ci consent à lâcher son numéro, le signe est plus que promoteur. Alors on s’appelle (dix fois plus qu’auparavant et on emporte son GSM partout de peur de rater un coup de film sans oublier d’acheter une puce Djezzy, Mobilis ou Nedjma qui ces derniers jours tous les trois facilitent la tache avec des offres promotionnels comme 30 minutes a 50 DA toute la nuit !… alors les jeunes n’oublions pas de remercier les 3 opérateurs…)
Dés que la batterie tombe a plat, la, c’est la panique, l’instrument de liberté, assurance tout risque contre un imprévu, n’est pas aussi fiable qu’on ne l’imaginait.
Malgré ces quelques inconvénients, le GSM ne se limite pas a des simples appels. En effet ce petit génie peut contenir un nombre important de numéros et envoyer des SMS. Il offre l’heure, remplace la Game Boy, et sert aussi d’agenda. Et ce n’est pas tout, car l’écran, bientôt devenu audio-visuel, fera office d’ordinateurs avec Internet à la clé, et peut être meme la télévision comme nous allons le voir par la suite. Ainsi la chasse est ouverte, et nombreux sont les frimeurs ou les branchés toujours en quete du GSM le plus sophistiqué
Bientôt viendra le temps ou les gens ne ressentiront même plus le besoin de se voir, de faire l’effort d’aller vers l’autre pour lui parler: a quoi cela servira-t-il puisque nous avons toujours sur nous notre GSM ?
Ce type de communication est un véritable danger à partir du moment où il efface le dialogue, l’écoute, ce qui est primordial dans une relation. Mais il peut vous servir en cas de panne sur l’autoroute ou encore perdu en montagne, ou en panne d’essence.
Le GSM est un formidable moyen, pratique pour 1001 petites choses, et qui peut même vous sauver la vie. Mais n’oubliez pas qu’on vous aime comme vous etes, avec ou sans. Et que dans la folie des GSM, des ordinateurs, d’Internet, des scanners, des graveurs et de la nouvelle technologie en générale… le monde continu a tourner.

Et la nouvelle tendance c’est quoi ?
Au cours des dernières années, comme déjà dit plus haut les téléphones portables sont devenus de puissantes machines multimédias. Apres les appareils photo, les navigateurs Internet et les lecteurs de fichiers musicaux, nos appareils nomades sont désormais prêts pour les nouvelles innovations. D’ici deux a trois ans les consommateurs algériens seront en mesure de recevoir des émissions télévision sur leurs portables en bénéficiant d’une meilleur qualité. Ils auront aussi accès a des applications beaucoup plus sophistiquées grâce auxquelles ils pourront surfer sur le net plus facilement et ils se verront proposer des services leur permettant d’échanger plus facilement avec leurs amis des fichiers Vidéo ou des photos comme c’est un peu le cas avec le service MMS de Nedjma. Ce sera d’autant plus aisé que les réseaux sans fil vont être renforcés de manière a assurer de haute qualité, mais ce n’est qu’un débit.Les percées réalisées dans le stockage, dans l’affichage et dans le domaine de l’autonomie des portables laissent présager une transformation progressive des ces appareils en véritables ordinateurs de poche, aux capacités digne des actuels ordinateurs de bureau.
En attendant de disposer de machines de acabit faisons un point sur les services d’aujourd’hui a disposition des usagers.
La vidéo mobile fait partie des ces innovations qui sont proposées aux consommateurs. Seuls 2% des américains possesseurs de la technologie des télécommunications font usage des services de vidéo mobile, pour consulter des clips musicaux ou des flashs d’informations fournis par leurs opérateurs. Mais l’accès a la télévision proprement dit est désormais possible pour les américains bien sur grâce a une société de télécommunication qui donne accès aux programmes d’une quarantaine de chaînes .pour 10 dollars par an. Ils peuvent profiter des meilleures émissions ou regarder en direct les programmes diffusés par les grands réseaux. Si les Etats-unis semblent encore a la traîne en ce qui concerne la vidéo mobile, le Japon et la Corée du sud font figure de pionniers, car le marché y est bien établit. Les propriétaires de portables au Japon peuvent ainsi regarder la télévision sur leurs mobiles grâce au système One seg, un service de télévision numérique terrestre personnel qui est disponible depuis avril 2006 et qui a séduit un nombre croissant de consommateurs. Et nous ? C’est la question qu’on doit se poser a chaque fois ou on évoque le développement de la technologie dans les Etas-unis ou le Japon, en ce qui concerne la télévision mobile nous l’avons, ou aussi connus par la 3,5 G nous l’avons aussi, nous avons toute la technologie mais seulement dans des événements «phare» de la télécommunication comme le disent certain le Med IT ou bien le High-Tech aussi, et pour le consommateur c’est pour quand? «Et bien les dossiers sont en cours d’étude au niveau du ministère» c’est ce que nous affirme les responsables a chaque fois où on remémore cette question.
Le jour ou l’algérien pourra voir et discuter avec son interlocuteur a partir de son téléphone portable, l’américain pourra le faire sans faire appel a son téléphone portable et peut être que ça sera gratuitement, malheureux de voir cela dans un pays qui n’arrête pas d’alimenter les pays développés en matière grise !
Outre la vidéo, les portables constituent aussi un bon moyen d’accéder a la lecture. Le livre électronique, qui nécessite l’acquisition d’un lecteur particulier, incapable de lire tous les formats, a du mal a trouver sa place, mais le téléphone portable, avec son caractère universel, offre un bon moyen de relancer un secteur mal en point. Alors qu’en 2002 il n’existait quasiment aucune offre pour les portables, les services de téléchargement d’œuvre écrite (bande dessinées, romans, ou essais) enregistrent une très forte croissance. C’est notamment le cas de la bande dessinée, dont les ventes sont en perte de vitesse depuis quelques années. Les éditeurs voient dans la fortune d’œuvre a télécharger un bon moyen de retrouver le sourire.
Dans la mesure ou bon nombres de téléphones portables sont équipés de puce GPS, qui permettent de localiser l’appareil, de nouveaux services sont offerts. La plupart du temps, il s’agit d’aide a la navigation, a l’instar des GPS installés dans les véhicules mais comme il peut être étendu a d’autres usages.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Omar Seddiki, un Algérien qui voit… très loin

{{ {{It Mag}} : Tout d’abord, pouvez-vous nous donner une idée sur votre parcours universitaire et que faites-vous exactement en...

Fermer