ActuNet
0

Lancement à Alger de IncubMe, l’incubateur Pan-africain

Agrandir le marché. Créer un écosystème. Participer au développement technologique de l’Algérie semble être les leitmotivs « des Oumnia » qui créent un incubateur à Alger, un autre prochainement à Ouargla, et  Setif, dans la première phase. «Le site Internet de IncubMe est lancé » explique Kamel Oumnia, membre fondateur de IncubMe devant un parterre d’homme d’affaires. L’entreprise […]

Karim Oumnia, une success story

Agrandir le marché. Créer un écosystème. Participer au développement technologique de l’Algérie semble être les leitmotivs « des Oumnia » qui créent un incubateur à Alger, un autre prochainement à Ouargla, et  Setif, dans la première phase.

«Le site Internet de IncubMe est lancé » explique Kamel Oumnia, membre fondateur de IncubMe devant un parterre d’homme d’affaires. L’entreprise IncubMe, « qui a un registre de commerce » souligne Kamel Oumnia vient de mettre sur le marché un incubateur privé. Un incubateur d’entreprises ou un accélérateur de startup est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprises. L’incubateur peut apporter un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise.  Sa principale mission est d’incuber des startups pour en faire des entreprises pérennes et qui font du business. Il ajoute que «nous ne pouvons pas financer toutes les startups, mais nous finançons les startups qui nous intéressent».
Les constats sont simples. Une population jeune, il dira que « 50% de la population africaine à moins de 18 ans ». L’Afrique est un continent qui est vaste et qui contient des ressources importantes auquel il faut ajouter une volonté politique d’encourager l’entrepreneuriat.

IncubMe se veut un incubateur privé qui va rayonner sur l’Afrique. Et pour cela, son responsable parlera de partenariat avec des incubateurs africains, à l’image de celui du Congo. Il ajoutera que « l’Algérie héberge plus de 8.000 étudiants africains. Ce centre leur est ouvert ».
“Accompagner de bout en bout les jeunes porteurs d’idées/de projets indépendamment de leur nationalité et offrir à terme des solutions africaines pour des besoins africains est une priorité” résume M. Karim Oumnia, le jeune frere et qui a plusieurs success story à son compteur  qui rappelle que “aujourd’hui, le renforcement du positionnement de l’Algérie sur le continent passe par le rapprochement de la jeunesse africaine sur des projets communs ou complémentaires, ainsi IncubMe mise sur les milliers de diplômés des universités algériennes chaque année ”.
Le lancement d’IncubMe marque l’aboutissement de plus de deux ans de recherche et de travail en Algérie et à l’étranger, afin de s’inspirer des meilleurs modèles d’incubation en y apportant des ajustements, afin de maximiser les chances de réussite des incubés. Se voulant rassembleur, Kamel Oumnia dira que « nous voulons aussi avoir des partenariat avec Injaz et d’autres en Algérie ».
Enfin, en Algérie plusieurs incubateurs se mettent en place à l’image du «Haba Institut» ou du «Cyberparc de Sidi Abdellah» et maintenant de « IncubMe ».

Demain, certainement d’autres encore.

 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Le chiffre d’affaires trimestriel de Microsoft s’élève à 26,8 milliards de dollars, tiré par Office et le cloud

Microsoft a affiché des résultats financiers largement positifs au cours de son troisième trimestre fiscal, affichant une forte croissance dans...

Fermer