L'Essentiel
0

L’apport des services à l’économie mis en évidence

Quarante-sept entreprises ont participé au premier Salon des services, ExpoServices, qui s’était tenu du 21 au 24 février au palais des Expositions de la Safex. Cet événement, organisé par l’agence Capedes, a réuni des entreprises opérant dans différents domaines d’activité ayant un lien avec le secteur tertiaire. Il s’agit globalement des domaines des assurances, des […]

Quarante-sept entreprises ont participé au premier Salon des services, ExpoServices, qui s’était tenu du 21 au 24 février au palais des Expositions de la Safex. Cet événement, organisé par l’agence Capedes, a réuni des entreprises opérant dans différents domaines d’activité ayant un lien avec le secteur tertiaire. Il s’agit globalement des domaines des assurances, des télécommunications, de la santé, de la formation, de l’énergie et des banques.
Des entreprises publiques et privées mais aussi des médias ont participé à la première édition de ce salon. D’un autre côté, de grandes compagnies aériennes telles que la Lufthansa et la British Airways ont occupé des stands à l’ExpoServices, donnant à cette manifestation une dimension internationale. Le Salon des services a été en outre une opportunité pour les participants mais aussi pour les visiteurs professionnels d’entrer en contact avec certains exposants en vue d’éventuels contrats de partenariat.
L’objectif recherché à travers l’organisation de ce premier Salon des services, selon les responsables de l’agence Capedes, est de faire connaître la vraie dimension du marché des services aussi bien au niveau national qu’au niveau international.
Les organisateurs de ce salon estiment, dans un communiqué de presse, que «le secteur tertiaire est aujourd’hui à la source du dynamisme de la croissance mondiale. Il est donc primordial que l’économie algérienne développe des relais de croissance hors hydrocarbures». Le même document précise que «l’ambition du salon ExpoServices est d’apporter un plus à ce dynamisme grâce à une prise de conscience de l’apport des services dans le bien-être des hommes». Les organisateurs du salon rappellent au passage que «les emplois les plus nombreux et les plus rémunérateurs sont dans les services et il n’y a pas de développement économique durable sans l’apport de services adaptés à l’ensemble des activités économiques».
Il y a lieu de signaler que des conférences ont été organisées en marge du salon. Il s’agissait, lors de ces conférences, de faire un état des lieux sur le secteur de services en Algérie et de situer son rôle dans l’économie nationale. Les animateurs de ces conférences devaient également débattre de la question de l’actionnariat des salariés et des nouveaux modes de paiement bancaire. Les participants à ces débats se sont par ailleurs attardés sur les solutions informatiques susceptibles d’être exploitées dans différents secteurs d’activité.
Il est à noter par ailleurs que les organisateurs du salon ExpoServices s’attendaient à quelque 8 000 visiteurs professionnels ou grand public. Un nombre qui n’a manifestement pas été atteint en raison probablement du fait que le Salon des services n’en est qu’à sa première édition. Toutefois, de nombreux professionnels étaient au rendez-vous, ce qui représente déjà un point positif pour le premier Salon des services.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Sommaire IT Mag n°108

- Bureau central de conduite de la Sonelgaz Une nouvelle technologie pour un réseau plus fiable -4 - Première édition...

Fermer