L'Essentiel
0

Le cabinet conseil spécialisé prévoit de former 5 000 personnes : TMC s’installe officiellement en Algérie

Le cabinet international de formation et de conseils TMC (Training & Managment Conseil), spécialisé dans la formation commerciale, les relations clients et le management organisationnel, a annoncé officiellement l’ouverture de ses bureaux en Algérie. Déjà présent au Maroc depuis 2002 et en Tunisie depuis 2009, le cabinet conseils continue son développement et s’installe donc officiellement […]

Le cabinet international de formation et de conseils TMC (Training & Managment Conseil), spécialisé dans la formation commerciale, les relations clients et le management organisationnel, a annoncé officiellement l’ouverture de ses bureaux en Algérie. Déjà présent au Maroc depuis 2002 et en Tunisie depuis 2009, le cabinet conseils continue son développement et s’installe donc officiellement dans le pays. M. Yann Dolléans, associé et directeur général de TMC Afrique, en compagnie de M. Ali Azouz, gérant associé de TMC Algérie, et Mme Fedwa Rahil, en sa qualité de directrice associée, ont animé un point de presse fin mars afin de présenter les grandes lignes de leurs projets. Après avoir présenté le groupe TMC, la directrice de TMC Algérie a rappelé les raisons pour lesquelles le groupe ouvre ses bureaux en Algérie : « Suite à une étude de marché, qui a duré 8 mois, en matière de cabinet de formation, nous nous sommes rendus compte qu’il y avait une absence de cabinets de formation spécialisés. La spécialisation manque et particulièrement en termes de vente en Algérie. » Autre raison évoquée par les dirigeants de TMC, c’est la présence de nombreux clients internationaux en Algérie car, il est vrai, 70% des clients du cabinet sont des multinationales. Pour ce qui est de la formation, Mme Rahil avait déclaré que TMC dispense des formations « sur mesure » pour ses clients, axées sur la pratique de nombreux exercices et jeux de rôle, l’objectif étant de « passer de l’étape d’instinct à une étape de réflexe ». « Nous formons des commerciaux capables de maîtriser leurs ventes. Nous oeuvrons à professionnaliser un peu plus le comportement du commercial », a-t-elle ajouté. Les objectifs du groupe en Algérie sont « d’asseoir l’image de TMC comme seul cabinet de formation spécialisé, accompagner les entreprises algériennes qui souhaiteraient développer leurs équipes de vente et développer la formation inter-entreprises », avait-elle encore déclaré. La formation TMC se veut transversale et touche de nombreux domaines économiques, comme les TIC, les banques et assurances, l’automobile ou bien l’agroalimentaire. Elle est dispensée en six langues, l’offre des formations s’articule autour de la vente (B2B, B2C), le management des ventes, la relation clients, le conseil en organisation commerciale et enfin l’évaluation commerciale et managériale. « Les formations et les outils pédagogiques sont la propriété intellectuelle de TMC », précise Mme Rahil. Pour sa part, M. Ali Azouz, en répondant à une question sur les perspectives du groupe, avait affirmé qu’« en Algérie, nous comptons former 5 000 personnes d’ici à 3 ans » et d’ajouter que l’avantage d’être présent en Algérie, c’est de pouvoir facturer en dinars l’offre de formation et, plus important, faire le transfert du savoir-faire. Sur ce dernier point, le directeur de TMC Afrique a insisté sur le fait que « ce sont des Algériens qui formeront les entreprises algériennes ». Aujourd’hui, TMC Algérie emploie 5 collaborateurs, dont deux formateurs certifiés. Néanmoins, le groupe compte s’agrandir au fur et à mesure de son développement en Algérie.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Une présentation de ce programme sera animée par Riyadh Baghdadi à l’ESI : Le GSoC ou comment transformer son génie en opportunité d’avenir

Le Google Summer Of Code a « débarqué » en Algérie lorsque, en 2010, le programme a jeté son dévolu sur un...

Fermer