L'Essentiel
0

Le grand retour de l’annuaire téléphonique

Une rencontre avait été initiée par Algérie Télécom afin de mettre en avant et annoncer «le lancement d’une opération très importante» et qui rentre «dans le cadre d’une obligation légale» pour tout opérateur de téléphonie, tant mobile que fixe. L’annuaire téléphonique, dont la dernière édition en date remonte à 1995, fait donc son grand retour […]

Une rencontre avait été initiée par Algérie Télécom afin de mettre en avant et annoncer «le lancement d’une opération très importante» et qui rentre «dans le cadre d’une obligation légale» pour tout opérateur de téléphonie, tant mobile que fixe. L’annuaire téléphonique, dont la dernière édition en date remonte à 1995, fait donc son grand retour et sera classé en «Pages blanches», qui s’adresse au grand public, et en «Pages Maghreb» pour la partie professionnelle, dans lesquelles seront portées des informations d’ordre économique. La grande nouveauté qui accompagnera l’annuaire téléphonique dans sa version 2007 réside dans les services interactifs qui y seront associés, notamment un audiotel ou la consultation par SMS, prévue, selon M. Kehili, à partir de juin prochain. Ce sera en fait un annuaire électronique qui reposera sur l’architecture technique d’Algérie Télécom. Pour en revenir à l’annuaire sur support papier, il sera produit en partenariat avec les «Pages Maghreb» et coûtera 10 milliards de centimes. A ce propos, M. Kehili affirme que «pour Algérie Télécom, l’annuaire ne lui fera débourser aucun centime». «Notre argent, nous préférons le consacrer à notre clientèle à travers des réductions tarifaires ou des services innovants», ajoute-t-il.
Pour son financement, l’annuaire en question aura «recours au truchement des rentrées que va assurer une régie publicitaire mise en place en ce sens». C’est aussi une manière de rentabiliser l’annuaire téléphonique.
Si, dans un premier temps, il concernera les numéros des abonnés au fixe, dont le nombre est estimé à 3,5 millions, M. Kehili avait rappelé que selon le cahier des charges de l’ARPT, l’annuaire téléphonique devra contenir les numéros des utilisateurs mobiles en ce sens que chacun des intervenants de la téléphonie cellulaire devra, tôt ou tard, lancer le sien. D’autre part, faisant référence aux dates auxquelles devront être distribués les annuaires téléphoniques, M. Kehili avait affirmé que «pour les régions du Centre, l’annuaire sera livré avant le 15 juin. Pour l’Oranie, ce sera à partir de septembre et il faut compter début décembre dans le Constantinois et le Sud».
Au sujet de son prix, M. Kehili avait précisé que «l’annuaire ne coûtera rien à l’abonné particulier. L’entreprise, quant à elle, doit payer un coût d’acquisition de 100 dinars environ». Il avait fait remarquer aussi que les abonnés qui désirent se porter sur la liste rouge le feront gratuitement, contrairement à ce qui se faisait récemment quand l’abonné devait s’acquitter d’un droit de 50 dinars par bimestre.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
OpenXnet crée le «Linux Training Center»

OpenXnet, intégrateur de solutions Open Source et distributeur RedHat en Algérie, relance à partir du mois de mars les «Lundis...

Fermer