L'Essentiel
0

L’électronique et l’informatique Le futur ici et maintenant

L’électronique va plus vite que nos usages qu’elle finira par dicter L’électronique est le sous-bassement de tout développement des IT dans le monde, même si l’électronique n’a pas autant de buzz que la tablette numérique. Le mariage de l’électronique et de l’informatique a fait décupler les possibilités. En voici quelques-unes mais aussi quelles sont les […]

L’électronique va plus vite que nos usages qu’elle finira par dicter

L’électronique est le sous-bassement de tout développement des IT dans le monde, même si l’électronique n’a pas autant de buzz que la tablette numérique. Le mariage de l’électronique et de l’informatique a fait décupler les possibilités. En voici quelques-unes mais aussi quelles sont les tendances technologiques futures dans un monde de plus en plus interactif et de plus en plus connecté. Est-ce que l’ordinateur qui trônait sur votre bureau va disparaitre ? Certains y vont vite et disent oui. D’autres, plus circonspects et attentifs au monde, disent peut-être pour certains et non pour d’autres mais ce qui est sûr, c’est que nous sommes dans une zone de rupture. Rupture technologique certes mais aussi rupture dans les choix de demain.

La 3D s’invite dans les puces

Le premier élément qui montre l’état d’avancement de l’innovation est venu de la 3D, comme nous l’avait dit Belgacem Haba, inventeur en innovation micro-électronique en 2007 lors de notre visite à San Francisco. « Pourquoi rester en 2D alors que le monde vit en 3D. » Aujourd’hui, quelques puces sont déjà 3D mais cela se démocratisera vraisemblablement autour de 2020-2025. Comme dans les normes GSM, aujourd’hui les puces sont dans la 2.5D car on arrive aujourd’hui à concevoir une puce sur deux layers et les empiler. Le graphène pour remplacer le siliconLe graphène entre tout doucement dans la micro-électronique car il est à base de carbone qui est plus disponible.
Il se présente comme le successeur du silicium et l’ensemble des centres de recherche dans le monde s’y essaient. Non seulement le graphène est plus rapide et sa puissance d’énergie plus efficace que le silicium, mais il possède un avantage souvent négligé : son poids plume. En effet, les smartphone vendus aujourd’hui sont « lourds » à cause du cuivre que l’on utilise pour les interconnexions. Avec le graphène, leur poids est divisé par pratiquement 10. De plus, ses caractéristiques physico-chimiques lui permettent d’améliorer la conductivité thermique et donc le smartphone chauffera moins ou sa chaleur va être dissipée rapidement mais il faudra probablement attendre 2020.

La souplesse pour demain

Un autre domaine qui attire les centres de développement est la flexibilité des cartes électroniques et plus spécialement des PCB. Il existe dans le monde quelques prototypes et quelques applications pour du RFID sur des PCB souples. Les fabricants de produits sportifs et de santé en sont les plus friands. L’innovation ne peut se faire que si la demande est faite par les industriels. Si on arrive à avoir cette flexibilité de la carte électronique alors rien n’empêchera de créer des capteurs tellement fins et tellement flexibles et implantables médicalement qu’ils pourront se mettre en doublure du cœur pour le contrôler « in vivo ». D’autres applications qu’aujourd’hui on trouve venant de la science-fiction seront disponibles alors.

La fin du disque dur

La mécanique va céder sa place à l’électronique et au cours de la prochaine décennie, le disque vénérable dur que l’on connaît aujourd’hui sera supplanté par les SSD, ces nouveaux disques durs sans mécanique, ni tête de lecture et avec une petite consommation électrique.
Et cela a déjà commencé dans vos smartphones et autre tablettes mais aussi dans les Ultrabooks et MacBook Air.
Pour voir un disque dur, il faudra aller vers les datacenter et encore !

Un microprocesseur Intel avec 60 coeurs

La fin du PC

L’iPad a signé « presque »  la mort du PC tel que l’on connaît aujourd’hui. Surface de Microsoft marque le début de la fin de l’ère du PC et beaucoup d’utilisateurs vont migrer de leurs ordinateurs de bureau et ordinateurs portables vers les tablettes et autres smartphones.
La tendance actuelle est que énormément d’utilisateurs du Mac ont déjà migré vers l’iPad, sans oublier la horde des adolescents qui n’ont connu que les smartphones ou la tablette. A cela, si on ajoute Android qui se professionnalise et devient un outil de travail, le PC est bien mort.

Le Cloud

C’est la mobilité qui l’a « créé » et c’est la mort du PC qui va lui donner de l’importance. Le cloud devient nécessaire avec la forte croissance de la data et la demande croissante de données pour un possesseur de smartphone ou de tablette.
Cela permet d’outrepasser les désavantages du stockage de masse local mais c’est aussi une dépendance des services du Cloud Computing. L’ère du Cloud mobile permettra aux utilisateurs d’accéder sans effort aux avantages de la virtualisation. Il reste beaucoup à faire mais c’est une tendance lourde pour les dix prochaines années et c’est une formidable opportunité pour ceux qui veulent investir dans les datacenters.

Localisation d’une entreprise

L’autre service qui sort sur le marché est sans conteste la géolocalisation. De nombreux services de géolocalisation fournissent des informations aux utilisateurs mobiles comme savoir ce qu’il y a autour de soi – entreprise, café, magasin?- mais cela ira encore plus loin. L’utilisation de ces services pour les entreprises qui lui permettent de suivre leurs voitures ou camions de livraison, par exemple. Et d’autres applications sont dans les tiroirs catapultant les entreprises basées sur la géolocalisation dans la prochaine génération.

Mems

Les Mems sont des accéléromètres, des gyroscopes, des altimètres ou des boussoles qui sont présents dans tous les smartphones d’aujourd’hui et ils ont révolutionné l’interface homme-machine.
Même si c’est peu, c’est énorme que votre smartphone puisse vous dire à quelle altitude vous êtes ou à quelle vitesse vous roulez mais l’avenir est encore plus prometteur avec des capteurs 3D infrarouge qui vous permettent de contrôler votre écran avec les mouvements par exemple de vos yeux.

A suivre…

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Fibre optique : la France à la traine

Lors de sa visite en Algérie, Arnaud Montebourg, ministre français du Redressement productif avait proposé des domaines pour  lesquels ils  étaient intéressés. Il a...

Fermer