L'Essentiel
4

L’enseignant-chercheur Fareh Abdelhak en est l’ambassadeur Wikipedia s’invite dans les universités algériennes

Pour l’instant, c’est à l’université de Médéa que se forment les futurs « contributeurs » qui, en plus de s’habituer aux vertus du partage des connaissances acquises, enrichiront plus globalement les contenus édités en langue arabe. Au fur et à mesure de l’avancement du projet, d’autres universités pourront y participer avec chacune son propre ambassadeur Le programme […]

wikipedia algeriePour l’instant, c’est à l’université de Médéa que se forment les futurs « contributeurs » qui, en plus de s’habituer aux vertus du partage des connaissances acquises, enrichiront plus globalement les contenus édités en langue arabe. Au fur et à mesure de l’avancement du projet, d’autres universités pourront y participer avec chacune son propre ambassadeur

Le programme lancé par la fondation Wikimedia, Wikipedia Education Program, arrive en Algérie et c’est l’enseignant-chercheur en informatique à l’université de Médéa, Abdelhak Farah, qui en est l’instigateur. Très engagé dans le milieu universitaire et dans la vulgarisation d’une informatique libre, on lui doit également la tenue, pour la première fois en Algérie, du Software Freedom Day. Cette fois-ci, c’est en tant qu’ambassadeur de ce même programme qu’il initie les étudiants à devenir des rédacteurs dans le but d’enrichir la base de connaissance de ce que sera le futur du contenu en arabe. Ce programme est déjà géré par la Fondation Wikimedia au Brésil, au Canada, en Egypte et aux Etats-Unis. Dans chacun de ces pays, et maintenant l’Algérie, à travers l’université de Médéa, des bénévoles issus du milieu universitaires contribueront à Wikipedia en y rédigeant des articles en rapport avec leur cursus universitaire, afin d’aider ceux qui suivront leurs pas, mais les sujets ne se limitent pas à des articles à caractère scientifique, comme l’explique Fareh Abdelhak. « Cela fait trois semaines que je suis engagés sur ce projet et je suis actuellement en train de former des étudiants à la rédaction d’articles dont le nombre, pour l’instant, est d’un peu plus d’une vingtaine », poursuit-il.
A titre de rappel, la Wikimedia Foundation a lancé ce programme aux Etats-Unis en 2010, au Canada en 2011 et au Brésil et en Egypte en 2012. Plus de 3 500 étudiants ont participé au programme de formation Wikipedia à travers le monde, qui ont rédigé « l’équivalent de 20 000 pages imprimées de contenu de qualité à plus de 6 000 articles de Wikipedia en plusieurs langues », indique, pour sa part, la Fondation Wikimedia.
Par la voix de son manager de la communication, Jay W., la fondation affirme également qu’au-delà de ce programme éducationnel, « nous avons aussi un accord avec l’opérateur de téléphonie mobile Vimpelcom, qui possède Djezzy, qui, bien qu’il ne soit pas encore actif, peut permettre aux clients de Djezzy d’accéder à une version sans image de Wikipedia à zéro coût ». « Nous avons aussi des centaines de bénévoles actifs en Algérie qui contribuent à Wikipedia, mais ce n’est pas toujours facile de savoir exactement qui est actif et où. La nature ouverte et anonyme reposant sur les pseudonymes de certains de nos contributeurs fait qu’ils ne s’identifient pas par la géographie ou par leur nom réel », poursuit-il encore.
Pour en revenir au programme, l’accès est ouvert à tout volontaire qui souhaiterait mettre sa pierre à l’édifice.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 4 comments

  • Ahmed dit :

    J’ai recontré ce Monsieur dans des différentes occasions, c’est un example d’un enseignant actif et ambitieux. Chapeau Monsieur.

  • […] L’enseignant-chercheur Fareh Abdelhak en est l’ambassadeur Wikipedia s’invite dans les univers… {IT Mag} […]

  • djamila.meghraoui dit :

    facilitation , vous étiez mon professeur , vous étiez agréable Monsieur et vous serez toujours inshalah , car vous travaillez toujours du fond de votre cœur, beaucoup de succès (notre honneur) 🙂

  • Bakir terni othmane dit :

    Filicitation à l’université de medea et à notre professeur Abdelhak fareh , alors il vraiment sérieux ,travailleur
    J’espère que tout le monde la contribution dans ce continu .
    Merci

  • Leave a comment

    Want to express your opinion?
    Leave a reply!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les articles précédents :
    Sur les pas de la Chine L’Inde comme un hub de fabrication et de services en électronique

    L’Inde commence à montrer de quoi elle est capable. Après le software, maintenant c’est le hardware. Des revenus plus élevés,...

    Fermer