26503040
L'Essentiel
0

L’entreprise élargit son champ d’action SLC rachète Divona Algérie

Une bonne nouvelle pour l’eco-système TIC en Algérie, SLC – Smart Link Communication- vient d’acheter Divona Algérie SPA. « L’opération s’est bien déroulée mais c’est très stressant » nous dit Lotfi Nezzar, directeur général de SLC. L’opération a commencé le 13 octobre dernier lors d’un MoU qui prévoyait la levée de deux conditions suspensives que sont la […]

slcUne bonne nouvelle pour l’eco-système TIC en Algérie, SLC – Smart Link Communication- vient d’acheter Divona Algérie SPA. « L’opération s’est bien déroulée mais c’est très stressant » nous dit Lotfi Nezzar, directeur général de SLC. L’opération a commencé le 13 octobre dernier lors d’un MoU qui prévoyait la levée de deux conditions suspensives que sont la renonciation de l’Etat à l’exercice de son droit de préemption et l’accord préalable de l’ARPT à la modification de l’actionnariat de Divora. Le 7 février dernier, l’opération s’est concrétisée totalement et Divona Algérie devient de facto une filiale de SLC pour un montant d’un peu plus que 20 millions de dinars (20.232.100,00 DA) et l’abandon par Monaco Telecom d’une dette évaluée à plus de 307 millions de dinars. «Monaco Télécom a décidé de céder sa filiale pour des raisons stratégiques et non financières», explique Karim Cherfaoui, ancien DG de Divona Algérie, qui garde toujours quelques actions dans la «nouvelle» Divona Algérie détenue, désormais, par SLC à hauteur de 90%.
«Bien qu’indépendantes structurellement, les deux sociétés forment un nouvel ensemble complémentaire et détenu par des investisseurs algériens résidents», dira Lotfi Nezzar lors de son speech tout en ajoutant que «nous avons une vision». À ce propos, les nouveaux propriétaires insistent sur le fait qu’il s’agit là «d’un changement d’actionnariat et non de transfert de licence».
Fait remarquable, à cette rencontre, SLC a tenu à faire participer d’autres acteurs dans le domaine des télécoms, à l’image de Fadi Gouasmia, DG d’Anwarnet, d’Ali Morsli, DG d’Icosnet et Ali Kahlane en tant que responsable de l’association des ISP et des représentants de Monaco Telecom. Ils n’ont pas uniquement participé mais aussi intervenu pour réitérer leur engagement dans le développement du domaine des télécom et particulièrement de l’Internet.
Par la nouvelle acquisition, SLC, qui dispose déjà d’un portfolio riche et diversifié (Wimax, et large bande, intégration de réseaux, hébergement de site Web Vsat et VPN/Ethernet et VPN/IP), compte être leader dans son domaine et ambitionne d’internationaliser son activité sur «deux autres continents dans les trois années à venir», souligne Lotfi Nezzar.

A savoir

Créée en 2001 et ayant pour objet la mise en place et l’exploitation d’un réseau de télécommunications à haut débit sans fil, SLC, au capital de 120 millions de dinars, a été l’un des premiers opérateurs à lancer commercialement le WiMax en juillet 2005. Il compte plus de 1 349 clients (sites d’entreprises) émanant de 690 personnes morales (entreprises).
Divona, quant à elle a été créée en 2004 avec un capital de 35 millions de dinars ; elle est spécialisée dans l’exploitation de réseaux de télécommunications par satellites. Elle est titulaire d’une licence délivrée par décret exécutif (n°04-107, du 13 avril 2004).

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par Abderrafiq Khenifsa

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Home sweet home

Après la ville intelligente, il est naturel de passer à la plus petite unité dans la ville à savoir la...

Fermer