Dépéches
0

Les chiffres d'Algérie Télécom

Algérie Télécom veut faire sa mue et confirme ses ambitions dans le domaine de la transformation digitale qui au cœur des enjeux des entreprises aujourd’hui. Le PDG d’Algérie Télécom a déclaré dimanche au forum de DK News que « Algérie Télécom va se lancer dans les data center publics et privés ainsi que l’hébergement de sites« . […]

dknews azzouaou mehmel 05Algérie Télécom veut faire sa mue et confirme ses ambitions dans le domaine de la transformation digitale qui au cœur des enjeux des entreprises aujourd’hui. Le PDG d’Algérie Télécom a déclaré dimanche au forum de DK News que « Algérie Télécom va se lancer dans les data center publics et privés ainsi que l’hébergement de sites« . Un changement de paradigme et un changement dans la stratégie d’Algérie Télécom, et comme le dit le PDG « nous sommes un opérateur télécom fixe et le client est au centre de nos préoccupations« .
« Nous avons la conviction que  pour saisir au mieux les opportunités offertes par ce nouvel  environnement de travail, les entreprises ont besoin, sur un marché  fragmenté, de s’appuyer sur un partenaire comme Algérie Télécom. » tout en rappelant que « Algérie télécom est passé du statut public à Epic très rapidement« .
Avec 4 millions d’équipement et 3.3 millions d’abonnés, Algérie Télécom est encore loin d’une télédensité moyenne. Il y a 7 millions de foyer en Algérie. Dans le domaine de l’Internet, Azzouaou Mehmel parle de « 2,4 millions d’équipement  » mais de 1.3 millions d’abonnées à l’ADSL tout en avouant que « le réseau est obsolète » et qu’il y a « plus de 700.000 accès à remplacer« .
Avec « 236 centres dont 217 centre d’accès« , Algérie télécom possède un réseau de 49.000 kilomètres de câble en fibre optique, alors qu’il en faudrait plus de 200.000, mais le Pdg met en relief le fait qu’il y ait « beaucoup d’agression sur notre réseau« . Il parle des câbles en cuivres qui sont volés mais aussi des câbles en fibre optique qui sont coupés en disant « que, par exemple, hier il y a eu une coupure de câble à fibre optique du coté du Gué de Constantine qui a privé de téléphone plus de 3000 abonnés. Nos équipes sont en ce moment entrain de réparer« . Concernant le réseau en 2013, le pdg nous dit que « 215.000 ont été remplacé et nous avons installé 162.000 nouveaux accès« . Pour ce qui est du transport, le Pdg parle de « 49.000 kilomètres de câbles en fibre optique » qui traversent l’Algérie du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest avec des redondances en réseaux hertzien.
Pour ce qui est de l’International, il dira que l’Algérie compte deux liaisons. Alpal2 qui est un câble en fibre optique venant de Palma à Alger et qui a une bande passante de 80 Gigabit par seconde et le deuxieme cable fait partie du consortium SeaWeMea4 qui part de Marseille et abouti à Singapour. L’Algérie a une liaison qui abouti à Sidi Salem (Annaba) avec une capacité maximal de 600 gigabit. Algérie télécom utilise « 160 gigabit par secondes » dira le patron de l’opérateur historique tout en disant que « nous avons eu des pics de 120 gigabit par seconde et l’on prévoit d’aller vers 200 gigabits par seconde pour 2014« .
Concernant le financement de 115 milliards de dinars accordé par l’Etat à Algérie Télécom pour moderniser et améliorer ses équipements, il dira que  « ce projet renforce notre position de leader et donne à notre société la dimension nécessaire à son développement futur, ce qui lui permet d’aborder l’avenir avec une ambition décuplée » tout en rappelant que « c’est un prêt, certes à taux bonifié, mais il est à rembourser« 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Puzzle

Ce n’est plus une question de savoir quand et comment le mobile va s’imposer comme une plate-forme de paiement mais...

Fermer