L'essentiel
0

Les destinations touristiques de l’été La bataille du clic

Le numérique a connu de profondes évolutions au cours de ces dernières années et celles-ci ont très fortement impacté l’économie touristique. Certains prestataires touristiques algériens commencent à le prendre en compte. Ils estiment qu’il est très important voire primordial de consacrer du temps à Internet. Toutefois, il y a encore ceux qui estiment qu’il est […]

unaZ364Le numérique a connu de profondes évolutions au cours de ces dernières années et celles-ci ont très fortement impacté l’économie touristique. Certains prestataires touristiques algériens commencent à le prendre en compte. Ils estiment qu’il est très important voire primordial de consacrer du temps à Internet. Toutefois, il y a encore ceux qui estiment qu’il est vain ou peu utile d’accorder du temps pour être présent sur ce média. Cependant, très peu déclarent avoir une stratégie précise sur Internet. «Les TIC prennent de plus en plus de place dans la vie du quotidien, pour l’instant, il est vrai que le site est un instrument informatif mais très consulté. Il a permis à beaucoup de clients de s’orienter vers nous», confie à IT Mag Hadj Nacer, dirigeant de l’agence de voyage Zyriab Voyages. Tour Opérateur national, l’Onat est actuellement chargé de la commercialisation de la destination Algérie et du développement du tourisme national. Pour cela, il mise sur son site web mais aussi sur sa page Facebook. «Un site web n’est pas une enseigne lumineuse, ni une finalité en soi. Une agence de voyages est une entité économique. A elle de saisir l’opportunité qui se présente à elle à travers les TIC pour développer son marché, à court terme, et rester en vie à moyen terme», nous a déclaré Mourad Kezzar, consultant lors d’un entretien. Selon lui, l’enjeu n’est pas d’obliger les agences de voyages à créer des sites web, mais de les motiver à se développer en ligne.
La quasi-totalité des prestataires gèrent eux-mêmes leurs sites Internet. Mais certains ne font pas de mises à jour régulières sur leur site. Or, disposer de contenus régulièrement actualisés est un élément primordial pour le bon référencement d’un site Internet. C’est aussi l’un des supports où le client imagine ses vacances et se projette dans des situations de détente ou de loisir.
Les raisons pour expliquer le fait de ne pas avoir de site Internet sont que l’activité ne le justifie pas, que c’est trop complexe, par manque de budget et par manque de temps.

Accélérateur commercial pour les hôtels
Le référencement est l’élément clé de la visibilité sur Internet. Il s’agit de la position d’apparition des sites dans les moteurs de recherches en fonction des requêtes. Un bon référencement apparaît primordial quand l’on sait que les 3 premiers résultats lors d’une requête sur Google représentent près de 60% des clics. Pour y parvenir, il faut un site techniquement bien fait et dont le contenu correspond aux attentes des internautes, il doit par conséquent se renouveler sans cesse. Les médias sociaux occupent une place de plus en plus grande dans la communication sur Internet. Les utilisateurs de Facebook consultent régulièrement les photos de vacances de leurs amis et un sur deux se déclare influencé par ces photos dans le choix de sa destination de vacances. Aujourd’hui, la recherche de destination se fait globalement par le biais d’internet. Si le prix reste un élément majeur, les avis des voyageurs du type Trip Advisor sont devenus un élément déterminant dans le choix des destinations. Les modes de réservation ont aussi évolué et migré vers le support mobile. Nous allons donc vers la fin du modèle traditionnel et du choix du voyage en agence. L’enjeu principal réside actuellement dans l’optimisation de l’outil numérique et la capacité d’apporter de la valeur ajoutée. Aujourd’hui, TripAdvisor représente 11% du trafic mondial des sites de tourisme. Ce qui explique un tel succès, c’est que plus personne n’envisage de réserver un séjour ou une simple nuit sans lire au préalable tout ce qui se dit dessus sur Internet. Partout dans le monde, plus de 1,5 million de fans et followers suivent les actualités de Accorhotels.com, le Club Accorhotels, des marques et des 3 600 hôtels du Groupe sur Facebook, Twitter, Google+ et Pinterest. Formidables vecteurs d’interaction avec les clients et les membres du programme de fidélité, les médias sociaux constituent un pilier à part entière de la stratégie digitale du Groupe.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Après la digestion de la fusion de Nokia avec Alcatel-Lucent Que va faire Ericsson ?

La fusion Nokia-Alcatel-Lucent a fait en sorte qu’Ericsson AB commence à réagir et son chef suprême Hans Vestberg qui prévoit...

Fermer