L'Essentiel
0

Les portes du silence de l’ARPT

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) a le secret le plus gardé au monde : les chiffres sur le nombre de clients 3G en Algérie. Depuis le lancement de cette technologie dans notre pays en janvier 2014, on n’a aucune indication sur le taux de pénétration, ni sur la courbe de progression. […]

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) a le secret le plus gardé au monde : les chiffres sur le nombre de clients 3G en Algérie. Depuis le lancement de cette technologie dans notre pays en janvier 2014, on n’a aucune indication sur le taux de pénétration, ni sur la courbe de progression. Et lorsque les opérateurs ont commencé à communiquer sur ce sujet, l’ARPT a sorti le bâton. Elle a rappelé qu’elle est seule habilitée à émettre valablement des informations relatives à la situation du parc d’abonnés de la téléphonie mobile. Selon ses éminents experts, le marché de la 3G étant encore naissant, aucune statistique fiable y afférente ne peut être publiée. Et ainsi, elle conclut : «toute information à ce sujet, quelque soit sa source et sa destination, ne peut être considérée comme étant exacte». Le problème, c’est que depuis ce coup de gueule, on n’a pas vu l’ombre d’une statistique. L’ARPT n’a organisé aucune rencontre ou conférence de presse, ne serait-ce que pour nous donner un aperçu général. L’introduction de la 3G en Algérie, après des années de faux départs, n’est quand même pas un événement mineur. Un ami qui aime bien jouer sur les nuances et faire passer des messages m’a chuchoté à l’oreille : « Même la boule de cristal ne le sait pas. D’un coup d’œil sur sa boule, Madame Soleil te dévoile les plus grands secrets que ton avenir proche te réserve mais ne lui demande surtout pas les chiffres de la 3G». Ses voies sont impénétrables ! Un autre ami nous arrache un grand éclat de rire : «vous ne connaissez pas la dernière blague ? Aux dernières nouvelles, les statistiques de la 3G sont enfermées dans la cage aux lions de Fort Boyard. Comme sponsor à ce programme ludique, il y a Mobilis ainsi qu’Ennahar TV comme principaux partenaires». Ce n’est pas tout : « le candidat qui réussira à les avoir sera nommé à la tête de l’ARPT avec une connexion 3G offerte jusqu’à 3 générations». Dans un autre contexte, les passionnés de TIC attendent avec impatience les nouveautés de l’IFA Berlin, la grand-messe européenne du high-tech qui aura lieu début septembre. La particularité de ce salon, c’est qu’il est ouvert au grand public. Ce qui n’est pas le cas du CES de Las Vegas ou du Mobile World Congress de Barcelone. La plupart des marques IT exposent : Sony, HTC, Panasonic et Philips. En fait, le seul grand absent n’est autre qu’Apple. Rien de surprenant dans la mesure où la marque californienne réserve ses sorties à ses seules Keynote 3 à 4 fois par an maximum.
Les TIC et le sport font-ils bon ménage ? Apparemment oui puisque après Ooredoo, la FAF a retenu Mobilis en qualité de partenaire officiel pour une période de cinq années. Ainsi, après avoir vu du rouge partout, on va virer au vert. Ce rapprochement avec la FAF pourra peut-être un jour offrir le Real Madrid aux Algériens face à un adversaire à déterminer. Qui ne voudrait pas assister à une telle affiche? La rencontre pourrait avoir lieu au nouveau stade d’Oran, s’il serait prêt d’ici-là, croit-on savoir.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Chiffre de la semaine Apps : un marché mondial de 86 milliards de dollars

Selon Vision Mobile, l’économie mondiale des applications mobiles et services associés devrait atteindre 86 milliards de dollars en 2014. Dans...

Fermer