L'Essentiel
0

L’événement en est à sa seconde édition Vers un Mapping Algeria par trimestre

En effet, une cinquantaine de jeunes étudiants qui sont venus de plusieurs universités ont participé à cet événement avec un seul but : mapper le maximum de repères en quelques heures. Djahida Belayadi, étudiante à l’ESI et Google Student Ambassador, nous explique que c’est un événement qui vise à cartographier ou à mapper des endroits. Le […]

mappingEn effet, une cinquantaine de jeunes étudiants qui sont venus de plusieurs universités ont participé à cet événement avec un seul but : mapper le maximum de repères en quelques heures. Djahida Belayadi, étudiante à l’ESI et Google Student Ambassador, nous explique que c’est un événement qui vise à cartographier ou à mapper des endroits. Le but est donc, dit-elle ; de « vulgariser les points intéressants, par exemple les restaurants, les universités ou les hôpitaux, pour qu’ils puissent être visibles par les touristes ou les visiteurs en utilisant l’outil Google Map ». « On a programmé des conférenciers dont un étudiant de l’université de Constantine qui se spécialise dans ce domaine et aujourd’hui il nous propose un outil en 3D », ajoute-t-elle. Une deuxième conférence a été consacrée a la présentation de Google Map : comment cartographier, comment mettre les points, etc.
Des conférenciers se sont relayés les uns après les autres à travers des présentations parfois accompagnées d’explications sous forme de tutoriels sur l’utilisation des outils de mapping, tout cela dans une ambiance très « familiale », comme tiennent à le souligner les participants.
Fateh Cherfaoui, étudiant en 5e année à l’ESI, et membre du GDG Algiers depuis un an, nous parle de son intervention : « Aujourd’hui je participe à cet événement pour la première fois, en présentant l’outil Google Map Maker, j’ai bien expliqué ce que c’est l’outil, il faut savoir aussi que vous pouvez rajouter ou modifier des informations selon les besoins, on a aussi constaté que la carte d’Algérie n’a pas de modélisation en 3D comparé aux autres pays, donc à travers ma présentation j’ai voulu pousser ces étudiants à suivre ce chemin afin que tous les Algériens puissent régler les quelques problèmes de leur quotidien. »
Une autre présentation a été faite cette fois-ci sur la modélisation 3D à traves l’intervention de Taha Hatcha, étudiant à l’université de Constantine et spécialisé dans le domaine : « J’ai contribué à cet événement en utilisant la modélisation des images en 3D.
J’ai essayé de présenter les avantages des logiciels proposés par Google pour la modélisation et la création de bâtiments en 3D, par la suite une présentation de programme, des clés de succès de ce dernier et quelques notions de base sur la 3D, et cet après-midi, avec l’aide de quelques étudiants, on a créé quelques modèles et uploadé des modèles déjà existants sur le Web ». L’événement a suscité la curiosité de professionnels dont des cadres de la Sonatrach, des professeurs chercheurs dans le domaine, mais aussi des étudiants dans d’autres spécialités.
Pour tous les passionnés de la cartographie et du mapping, le GDG Algiers pense désormais à rendre cet événement trimestriel ou bimestriel.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Written by itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
GeekWeek: Projet de loi entre dérangements et faible débit

Le projet de loi régissant le secteur de la poste et des technologies de l’information et de la communication (TIC)...

Fermer