L'Essentiel
0

L’ICANN se donne jusqu’à juin 2013 pour atteindre ses objectifs : La stabilité et la sécurité des DNS au cœur des priorités

Organisation internationale déploiera et poussera toutes les communautés membres vers la mise en œuvre des extensions de sécurité des noms de domaine (DNSSEC), pendant du SSL Parti du constat que l’usage frauduleux et les attaques contre les DNS et même contre les infrastructures d’Internet elles-mêmes sont en constante augmentation, l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names […]

Organisation internationale déploiera et poussera toutes les communautés membres vers la mise en œuvre des extensions de sécurité des noms de domaine (DNSSEC), pendant du SSL

Parti du constat que l’usage frauduleux et les attaques contre les DNS et même contre les infrastructures d’Internet elles-mêmes sont en constante augmentation, l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a décidé de renforcer le travail sur « la sécurité, la stabilité et la résilience », qui constituent pour l’organisation des éléments cruciaux pour la stabilité des DNS. Pour ce faire, l’organisation internationale déploiera et poussera toutes les communautés membres vers la mise en œuvre des extensions de sécurité des noms de domaine (DNSSEC), pendant du SSL à la différence que le DNSSEC sécurise non seulement le canal par lequel les informations transitent mais protège les données ainsi que les enregistrements DNS de bout en bout des protocoles de communication de telle sorte qu’il reste efficace même si un server intermédiaire est infecté ou sert de relais pour un hacker. De même, dans son plan d’action en cours, dont les objectifs doivent être atteints en juin 2013 ; l’ICANN écrit « travailler en partenariat avec d’autres organisations afin de développer une approche visant à établir un CERT DNS afin d’aborder l’un des plus gros problèmes concernant la sécurité sur Internet. Ce système permettrait d’apporter une réponse mieux coordonnée et plus efficace aux incidents et aux attaques sur le DNS [?] ». L’ICANN a inscrit comme objectifs stratégiques à réaliser au cours des deux prochaines années des « temps de service du DNS de 100 % ; moins de fraudes DNS, une meilleure sécurisation des opérations TLD et une meilleure résilience DNS contre les attaques ». Actuellement, l’ICANN accélère avec ses partenaires la mise en place du « DNS CERT » ; un centre de coordination pour la sécurité des DNS animé par des experts de toute la communauté membre dans le but de permettre une intervention rapide et efficace aux menaces à la sécurité, la stabilité et la résilience du DNS.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Samsung Galaxy S2 : Haro sur le marché des smartphone

Un poids de 116 grammes, une fine silhouette avec ses 8,49 millimètres d’épaisseur et un grand écran de 4,27 pouces...

Fermer