ActuNet
0

Liens Google : les éditeurs de presse veulent des droits

Alors que l’idée de taxer les services qui référencent puis éditorialisent les contenus publiés par les sites d’information (comme Google et son service d’actualités) fait son chemin, les représentants de la presse font leur proposition. Ils souhaitent que des droits soient accordés aux éditeurs afin qu’ils puissent protéger leurs contenus. Mi-septembre, des représentants de la […]

Alors que l’idée de taxer les services qui référencent puis éditorialisent les contenus publiés par les sites d’information (comme Google et son service d’actualités) fait son chemin, les représentants de la presse font leur proposition. Ils souhaitent que des droits soient accordés aux éditeurs afin qu’ils puissent protéger leurs contenus. Mi-septembre, des représentants de la presse avaient fait part de leurs propositions afin que soit mis en place un droit voisin qui obligerait les services comme Google Actualités à verser une sorte de redevance aux sites de presse. Google a d’ores et déjà critiqué ce projet en le qualifiant de « néfaste », mais la ministre de la Culture considérait pour sa part que le débat devait rester ouvert. Dans cette logique, l’association de la presse d’information politique et générale récemment constituée a présenté ses observations. Dans un projet de proposition de loi repéré par Telerama, l’IPG rappelle que son objectif est d’établir un « équilibre entre la protection de l’investissement réalisé par les organismes de presse et la diffusion des contenu de presse sur les réseaux. C’est pourquoi il convient de créer un nouveau droit voisin du droit d’auteur qui bénéficie aux organismes de presse »

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
L’Afghanistan lance la 3G

Telecom Development Company Afghanistan, qui opère sous la marque «Roshan», a reçu la troisième licence 3G, dans la foulée d’Etisalat...

Fermer