ActuNet
0

LinkedIn victime du malware Zeus

Victime de son succès, le réseau social à caractère professionnel LinkedIn est de plus en plus utilisé par les cybercriminels pour identifier des cibles potentielles d’utilisateurs. Selon l’entreprise de sécurité Trusteer, des spams ressemblant fortement aux messages de notifications ont envahi le site communautaire. Lorsque l’utilisateur clique dessus il est alors renvoyé vers un serveur […]

Victime de son succès, le réseau social à caractère professionnel LinkedIn est de plus en plus utilisé par les cybercriminels pour identifier des cibles potentielles d’utilisateurs. Selon l’entreprise de sécurité Trusteer, des spams ressemblant fortement aux messages de notifications ont envahi le site communautaire. Lorsque l’utilisateur clique dessus il est alors renvoyé vers un serveur basé en Russie qui permet aux hackers d’installer frauduleusement un malware, et notamment le cheval de Troie Zeus 2. Une fois sur l’ordinateur, Zeus transmet les données sur un serveur à Zhejiang en Chine. Cette technique classique de phishing (hameçonnage) est souvent utilisée pour les fraudes bancaires. Mais dans le cas d’une attaque sur LinkedIn, elle sert surtout à accéder aux informations confidentielles d’une entreprise stockées sur un ordinateur mais également sur son réseau.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
La Nouvelle République sur Android

Le quotidien national d’information la Nouvelle République s’apprête à lancer son application Android. Téléchargeable directement et gratuitement depuis l’Android Market ;...

Fermer