L'Essentiel
0

L’USTHB ouvre une passerelle vers le Web

Le site Internet est la vitrine des universités dans le monde. Celles-ci s’y présentent sous leur meilleur profil, énumérant leurs atouts, et y inscrivent toute l’information nécessaire aux postulants éventuels. Dans ce contexte et avec cet état d’esprit, l’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene (USTHB) a lancé son propre site Web (www.usthb.dz). […]

Le site Internet est la vitrine des universités dans le monde. Celles-ci s’y présentent sous leur meilleur profil, énumérant leurs atouts, et y inscrivent toute l’information nécessaire aux postulants éventuels. Dans ce contexte et avec cet état d’esprit, l’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene (USTHB) a lancé son propre site Web (www.usthb.dz). La page d’accueil est épurée et graphique focalisant sur l’actualité de l’université. Cependant, une remarque s’impose : elle est insuffisamment remise à jour. Le contenu d’un site est important car l’internaute comme le téléspectateur est très «zappeur» et par conséquent, s’il ne trouve pas rapidement et concrètement ce qu’il cherche, il ira voir ailleurs. L’internaute est continuellement à la recherche d’informations pertinentes, fraîches et croustillantes. L’étudiant qui ne trouve pas les détails d’une inscription ou les coordonnées d’un enseignant jugera le site inutile. Jeffrey Cole, de l’université de Californie du sud, explique dans une étude que «les ados vivent avant tout dans un monde de contenu généré par les utilisateurs, comme sur les sites MySpace ou Facebook». Il ajoute qu’«au fur et à mesure que l’on quitte l’adolescence et que l’on entre dans l’âge adulte, on attend de moins en moins que l’info vienne de son entourage proche et l’on a tendance à se référer aux autorités en matière d’information».
Créée en 1974 pour assurer la formation supérieure dans les domaines de la technologie, des sciences exactes, des sciences de la nature et des sciences de la terre, l’USTHB a pour missions de contribuer à la diffusion généralisée des connaissances, former les formateurs et les cadres nécessaires au développement du pays et concourir au développement de la recherche. Avec des effectifs sans cesse croissants, l’USTHB se caractérise surtout par son potentiel scientifique et technique réputé comme étant le plus élevé du pays.
Le site se caractérise ensuite par une entrée très progressive dans le détail de l’information. Il est divisé en plusieurs rubriques (USTHB en bref, formations et programmes, la recherche, faculté, espace étudiants et espace enseignants, annuaire, webmail et liens utiles).
On observe en définitive que la principale fonction de ce site Internet reste la promotion de l’établissement à l’attention de tous les publics. Il peut constituer également le n?ud central qui relie tous les membres de la communauté d’intérêt de l’établissement (étudiants, professeurs, administration, anciens étudiants).
Internet est aussi considéré comme un outil pédagogique pour la formation à distance. L’analphabétisme des temps modernes consiste en la méconnaissance de l’anglais, la non-utilisation de l’outil informatique et de l’Internet. Le monde a changé de visage et il faut que l’Algérie accède à l’université de la mondialisation. Les NTIC ont bouleversé la vie des personnes en changeant chaque jour un peu plus notre façon de travailler, d’apprendre, de faire des affaires, nos habitudes sociales et économiques.
L’USTHB qui dispense des cours sur les sciences et technologie se devait d’être présente sur le Net. A l’heure où Internet prend une ampleur considérable en termes de communication et de services, l’université algérienne fait face à de nouveaux enjeux auxquels il lui appartient de répondre. D’ores et déjà, le Web est devenu un média stratégique sur le plan de l’image : outil d’usage particulièrement répandu parmi les étudiants et les enseignants, accessible du monde entier, ouvrant sur un contenu approfondi, permettant instantanément une comparaison universelle, le Web devient le canal à travers lequel le public extérieur jugera de la qualité d’une université. Le défi du site de cette université est de passer des fonctions descriptives à des services interactifs, c’est-à-dire d’un «Web plaquette» à un «Web Service». A sa décharge, il faut dire que beaucoup de sites algériens y compris des sociétés et des institutions à gros budgets ne possèdent qu’un site sommaire et statique où le mot du directeur général est mis en évidence.
Avec ce site, l’USTHB contribue à faire avancer à petits pas, graduellement et modestement l’Algérie dans la société de l’information. Il apporte sa pierre à l’édifice. Il évite ainsi le repli et la dissolution qui guettent les sociétés en voie de développement.
Ce site est utile en ce temps de rentrée universitaire. Les étudiants auront au moins une idée sur cette université, la formation et l’ambiance du campus (associations estudiantines, activités culturelles et sportives, activités sociales).
Malheureusement, en cliquant sur le mot du recteur, on n’accède à aucune page. Est-il en préparation ? L’espace enseignants est en cours de construction. Les liens utiles renvoient à une liste des sites Web des universités, instituts et écoles.
Un lien nous renvoie aussi à la bibliothèque universitaire de l’USTHB. Vous pouvez contacter cette université sur l’adresse suivante : webmaster@usthb.dz pour avoir plus de renseignements sur le site ou sur des détails de la formation. L’USTHB s’affiche sur le Net et à l’intention d’aller encore plus loin car l’appel du Web est… irrésistible !

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Nitram à l’assaut de l’hégémonie ambiante

Dorénavant, le marché national des onduleurs et de la protection électrique devra compter avec un nouveau venu, le français Nitram....

Fermer