L'Essentiel
0

Lutte contre le spam et les clients légers à l’honneur

Lors d’une conférence organisée à Alger le 14 janvier en présence d’un parterre de spécialistes et de gens du métier, Sofim Algérie, plus connu pour être le partenaire exclusif de la marque d’imprimantes OKI, et en compagnie de 2a Technologies, ont présenté les applications et solutions de sécurité fournies par Kaspersky, des outils de lutte […]

Lors d’une conférence organisée à Alger le 14 janvier en présence d’un parterre de spécialistes et de gens du métier, Sofim Algérie, plus connu pour être le partenaire exclusif de la marque d’imprimantes OKI, et en compagnie de 2a Technologies, ont présenté les applications et solutions de sécurité fournies par Kaspersky, des outils de lutte contre le spam développés par MailInBlack, les infrastructures d’accès à distance conçus par Citrix et, enfin, une initiation aux clients légers, construits par Wyse.
Dans le détail, si l’exposé de Feeder, un grossiste français à valeur ajoutée, et qui est en train de s’installer en Algérie, sur Kaspersky fut bref et sommaire, vu que l’on connaît tous ce logiciel antivirale pour avoir été le plus usité dans les cybercafés, celui d’Eric Marteau, responsable des ventes Europe et Afrique chez Wyse, leader des clients légers, était plus soutenu et non moins intéressant. En fait, l’idée de «client léger» est survenue du besoin, en particulier pour les entreprises, de se défaire du casse-tête que peuvent constituer les PC classiques et ce, à tous les niveaux, que ce soit en termes de coût, de maintenance et de sécurité. Le «client léger» est un terminal, ou un boîtier, qui ne contient pratiquement aucun mécanisme permettant de se connecter au système d’information d’une entreprise et d’y travailler à partir de son server d’applications. Plus besoin de grosses machines, un simple appareil connectera l’utilisateur au server d’entreprise et lui donnera accès à ses outils habituels, l’encombrement en moins. Des applicatifs et des systèmes d’exploitation ont été développés par Wyse autour de ses équipements pour optimiser leur utilisation et les mettre à niveau au fur et à mesure des besoins, en leur intégrant par exemple du Wi-Fi ou bien d’autres périphériques par le biais de ses ports USB. Il suffira alors seulement d’accéder aux données et applications qui, elles, sont centralisées sur le server.
Et parmi les bienfaits d’opter pour des clients légers au lieu des PC habituels, M. Marteau cite la réduction de coûts liés à son acquisition mais également une économie qui atteint 40% sur les frais de supports. L’Aéroport d’Alger s’en est doté déjà d’une centaine et, affirme le responsable, une «maquette», lire offre, est chez la DGSN, visiblement soucieuse pour son budget.
Pour les courriels, et plus spécialement ceux non sollicités et qui polluent nos boîtes électroniques en tant qu’usagers ou les servers mail en tant qu’entreprise, la solution MailInBlack. Le procédé du BlackInMail est simple : si un émetteur envois un e-mail, un autre lui est automatiquement renvoyé lui demandant d’inscrire un code qui s’affichera sur son écran. Si l’émetteur est un humain, il s’en acquittera. Et dans le cas d’une machine, l’e-mail est simplement bloqué et son acheminement arrêté.
Enfin, Citrix, pour sa part, avait présenté ses solutions d’infrastructure d’accès, qui, entre autres, optimisent la bande passante et va même jusqu’à permettre une virtualisation de l’usage, comprendre simulation, à partir d’un poste distant.

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Le premier centre de recherche et développement voit le jour

Installée en Algérie depuis le 4 septembre 2006, après avoir étudié et arrêté les besoins du pays dans le domaine...

Fermer