Dépéches
0

Maroc Télécom est à vendre, Qtel veut acheter

Le groupe français Vivendi s’apprêterait à céder les 53% de Maroc Telecom à plus de 4 milliards d’euros, pour se désendetter et se concentrer sur les médias. Les banques françaises Lazard et Crédit Agricole ont été mandatées par Vivendi pour étudier l’éventuelle cession de Maroc Telecom. Vivendi compterait également céder sa filiale de téléphonie brésilienne GVT, et celle des […]

Le groupe français Vivendi s’apprêterait à céder les 53% de Maroc Telecom à plus de 4 milliards d’euros, pour se désendetter et se concentrer sur les médias. Les banques françaises Lazard et Crédit Agricole ont été mandatées par Vivendi pour étudier l’éventuelle cession de Maroc Telecom. Vivendi compterait également céder sa filiale de téléphonie brésilienne GVT, et celle des jeux vidéo Activision, rapporte le Financial Times. D’un autre côté, DirectTV s’intéresserait à GVT selon des informations de l’agence Bloomberg. Il s’agit pour l’instant de premières négociations. Aucune offre n’aurait été faite pour l’instant par DirectTV selon l’agence de presse.
Qtel et Etisalat font font partie des prétendants au rachat des parts de Maroc Telecom, dont les filiales africaines (Mauritanie, Gabon, Burkina Faso et Mali) sont fortement convoitées en raison de leur potentiel de croissance.
Pour rappel, Ce n’est pas la première fois que Qtel s’intéresse au secteur marocain des télécoms. En juin 2009, le consortium qatari s’était déjà penché sur le rachat d’une partie du capital de Méditel, alors mis en vente par l’espagnol Telefonica et le portugais Portugal Telecom. Malgré de fausses rumeurs  de rachat, Qtel avait finalement abandonné l’affaire, reportant sine die son désir de s’implanter en Afrique du nord. Présente dans 17 pays, la compagnie publique du Qatar n’a en jamais caché ses ambitions maghrébine. En juin dernier, la presse faisait déjà état de pressions exercées par des investisseurs du Golfe, dont des Qataris détenant déjà 2% du capital de Vivendi, sur le groupe français afin de le contraindre à vendre ses parts dans Maroc Telecom.
Maroc Telecom qui est l’une des filiales les plus rentables de Vivendi, réaliserait un chiffre d’affaires plus important que celui de toutes les banques marocaines réunies, d’après Abdellatif Jouahri, gouverneur de la Banque du Maroc.
Enfin, Qtel détient déjà Nedjma en Algérie et Tunisiana en Tunisie et on parle de négociations pour un éventuel achat de l’opérateur français SFR.

 

 

Share:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par itmag2003

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

commentez car plus vous commentez plus il y aura d'échange

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Pour regler ses problèmes financiers, Vimpelcom va vendre ses filiales des pays émergents

Dans un communiqué de presse d'avril 2012, Vimpelcom   déclare qu'il a vendu ses parts qui représentent 49% de l’opérateur vietnamien GTEL...

Fermer